https://www.cidj.com/

Sophrologue

  • Soins - Esthétique - Coiffure
Le sophrologue, à l’aide de différentes techniques favorise la détente physique et l’épanouissement personnel. Il travaille au renforcement de la structure positive de l’individu de façon à lui permettre de mieux appréhender le stress de la vie courante, de trouver l’harmonie et la sérénité.

Description métier

Le sophrologue pratique la sophrologie, technique psycho-corporelle inventée par le neuropsychiatre A. Caycedo basée sur l’étude de soi. Son objectif : permettre à l’individu de trouver en lui les ressources nécessaires à la réalisation de ses objectifs et à ses besoins, l’aider à changer le regard qu’il porte sur lui, les autres et le monde pour aborder les situations auxquelles il est confronté plus sereinement. 

Les domaines d’applications de la sophrologie sont ainsi très divers : gestion du stress, des émotions et de la douleur ;  soulagement de certaines phobies, stress post traumatiques et autres problèmes (tocs, attaques de paniques) ; troubles du sommeil ; renforcement de la concentration et de la capacité de mémorisation ; troubles de l’alimentation ; sevrage de certaines addictions ; préparation mentale aux examens ; aide à l’accompagnement face à certaines situations (deuil, traitement médical, naissance…) ;  difficultés comportementales ou scolaires… 

Le sophrologue procède dans le cadre de séances (collectives ou individuelles) au cours desquelles il utilise différentes techniques pour harmoniser le corps et l’esprit, pour aider à positiver : stimulation du corps, exercices respiratoires ou de relaxation, méditation, travail sur le mental pour positiver le choses, etc… En aucun cas, le sophrologue ne vient se substituer à un professionnel de santé. Son action est d'aider, de prévenir et non de guérir.

Tourné vers l'humain, le métier de sophrologue nécessite des qualités d’écoute, de bienveillance et d'animation de groupe.  

Le sophrologue exerce principalement en libéral mais il peut aussi travailler dans une structure spécialisée du type maison de retraite, centre de remise en forme ou de thalassothérapie.

 

Études / Formation pour devenir Sophrologue

Le métier de sophrologue n'est pas réglementé en France c'est à dire que son exercice est libre. Néanmoins, être titulaire d'une formation sanctionnée par un titre RNCP est fortement recommandé.

niveau bac + 2

  • certification professionnelle de sophrologue (titre RNCP niveau III). Proposée par divers établissements ou structures (cf chambre syndicale de la sophrologie)

A l’instar de la psychanalyse, la sophrologie s’enseigne au sein d’écoles ou de centres de formation ayant des sensibilités et des approches différentes (+ ou – éloignées de la technique de base du fondateur de cette science A. Caycedo) ; chaque titre RNCP est donc différent. Se renseigner au préalable sur le référentiel de formation proposé et les moyens pédagogiques mis à disposition. 

Il existe aussi des formations dispensées par d'autres organismes qui ne débouchent pas sur un titre professionnel.

Salaires

En libéral, les honoraires sont bien entendu fonction du volume de clientèle et de la notoriété du sophrologue.

Evolutions de carrière

A terme, le sophrologue peut ouvrir sa propre structure ou s’orienter vers la formation.


Crédit photo : Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...