https://www.cidj.com/

Perchiste de remontée mécanique

Synonymes : conducteur de remontées mécaniques, opérateur de remontées mécaniques, agent de remontée filo-guidée

  • Transport - Logistique
Le perchiste ou conducteur de remontée mécanique pilote et entretient une remontée mécanique : téléski, télésiège, télécabines.

Description métier

Le perchiste de remontée mécanique participe à la mise en service et à l’entretien de la remontée mécanique. Il doit être capable d'intervenir sur tout type d'installation (télésiège débrayable ou non, funitel, téléphérique, tire-fesses...) La dimension sécurité de ce métier est primordiale. Il veille à l’état de marche des installations.

Le plus souvent c’est également lui qui contrôle les billets ou forfaits qui permettent aux skieurs d’utiliser le domaine skiable.Il distribue la perche du téléski en veillant à la bonne position du skieur sur le « siège ».

Il intervient en premier en cas d’incident.

Le perchiste exerce son métier dans les stations de sports d’hiver en montagne. S’il est conducteur de remontée, il opère depuis un habitacle étroit à la fois isolé et au contact du public.

Pour effectuer les opérations d’entretien, il peut être amené à jouer les acrobates. En cas de problème sa participation aux opérations d’évacuation est évidemment requise.

Il travaille dans le froid et en altitude. Affronter les intempéries propres au climat de montagne exige de lui une condition physique sans faille et certaines précautions (équipements appropriés, crème solaire..).

En hiver, pendant les périodes de vacances scolaires et les week-ends, les horaires sont élastiques car soumis aux heures de pointe. Comme pour la plupart des métiers liés au tourisme, il travaille le samedi et le dimanche. 

La pratique du métier est le plus souvent saisonnière et à ce titre exercée par des habitants permanents de la station ou de la vallée la plus proche.

Une bonne pratique du ski est souhaitée ; généralement elle va de soi.

En été le perchiste, s’il est salarié de la station ou de la municipalité, participe souvent aux travaux d’entretien des installations et des pistes.

A savoir : ne pas confondre ce perchiste avec le perchman de l'audiovisuel... ou le sportif du saut à la perche.

Études / Formation pour devenir Perchiste de remontée mécanique

Dans ce domaine très spécialisé les formations ne sont pas nombreuses :

niveau CAP

  • CAP TCRM - transports par câbles et remontées mécaniques,


niveau bac

  • Titre de technicien d'exploitation et de maintenance des remontées mécaniques (Afpa), 
  • Bac pro MEI 
  • Bac pro MELEC - métiers de l'électricité et de ses environnements connectés,
  • CQP conducteur de téléporté à attaches débrayables,
  • CQP conducteur de téléporté à attaches fixes,
  • CQP conducteur de téléski, 
  • CQP conducteur de téléphérique et de funiculaire,
  • BP - brevet professionnel - électricien.

Si le perchiste veut se spécialiser dans la conduite de cabines de téléphériques ou dans la mécanique des systèmes de remontées, la possession d'un bac professionnel est vivement souhaitée.

Salaires

Un conducteur de remontée mécanique débutant gagne le S.M.I.C.. Des primes et indemnités (panier repas, équipement) peuvent s'ajouter de même que des prestations en nature comme le logement.

Evolutions de carrière

Avec de l’expérience, il coordonne l’activité de l’équipe de techniciens, organise les opérations de dépannage (chef d'exploitation des remontées mécaniques).

Avec une formation complémentaire, il peut devenir mécanicien et travailler sur des funiculaires ou des tétéphériques.


Crédit photo : Daniel Frank - Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...