https://www.cidj.com/

Expert / Experte automobile

Synonymes : expert auto

  • Mécanique - Maintenance
Un conseil sur ce métier ? Une question sur votre orientation ?
Échangez avec nos conseillers en direct depuis notre tchat !
L’expert automobile évalue, après un accident ou un sinistre, l'état technique et la valeur d'un véhicule à la demande d’une compagnie d’assurances, d’un particulier ou parfois de l’administration ou de la justice.

Description métier

L’expert automobile apprécie les dommages subis lors d'un accident, recherche les causes du sinistre, détermine les responsabilités techniques éventuelles et joue un rôle d'arbitre en cas de conflit entre les parties impliquées.

Il vérifie que les véhicules sont aux normes de sécurité et il conseille les clients qui le sollicitent pour la vente et l'achat d’un véhicule d'occasion. Lorsqu'il est désigné par un tribunal, l'expert peut avoir à évaluer le montant des préjudices matériels subis.

L'expert automobile maîtrise non seulement la technique automobile, mais il doit aussi connaître la législation en matière d'assurances, de responsabilité, de code de la route, être au courant de la valeur d'un véhicule pour évaluer le montant des dégâts et la durée des réparations.

Beaucoup de travail administratif, certes, mais il est indispensable d’avoir le sens des contacts humains et une bonne dose de psychologie pour exercer ce métier. Il doit établir de bonnes relations entre le réparateur, le sinistré, la compagnie d'assurances et mettre tout le monde d'accord sur le montant des réparations.

C’est donc aussi un médiateur. Il doit être disponible parce que le sinistré veut toujours que sa voiture soit réparée dans les plus brefs délais. Il peut être appelé à tout moment sur les lieux d'un accident.

L'expert automobile travaille soit pour un bureau d'experts comme salarié ou comme indépendant, soit seul (comme indépendant), soit pour une compagnie d’assurances (comme salarié).

Leurs clients sont des cabinets privés, l'administration, de simples particuliers ou d’autres compagnies d’assurances.

Études / Formation pour devenir Expert / Experte automobile

Pour exercer en tant qu'expert automobile il faut obtenir le Diplôme d'Etat d'expert automobile (DEA) reconnu de niveau III (bac+2). Le DEA se compose de 3 unités d'épreuves (A, B et C en fin d'études). 

La durée des études est de 5 ans (parcours différent selon de diplôme de base) qui se décompose comme suit : 

-  BTS agrée (cf liste des BTS reconnu par la profession ci-dessous) + formation post-BTS 
ou BTS agrée + expérience de 12 mois en réparation automobile
Ce diplôme de base permet d'acquérir les unités A et B du DEA

liste des diplômes agrées permettant de valider les unités A et B 
BTS AVA
BTS EVM
BTS MCI
BTS Agroéquipement
BTS Machinisme agricole
BTS maintenance après-vente des engins de travaux publics et de manutention
BTS militaires équivalents au BTS AVA
DUT génie mécanique option automobile
Diplôme d'ingénieur de l'Estaca
Diplôme d'ingénieur de l'ISAT

Si vous ne possédez pas un de ces diplômes agréés, vous pouvez peut-être préparer un dossier de VAE – Validation des Acquis de l’Expérience.

- 2 ans d'expérience de pratique de l'expertise au sein d'un cabinet + formation diplômante d'expert en automobile (unité C du DEA). Cette formation est dispensée par IFOR2A - institut de formation associée à l'automobile.

 

Salaires

Indépendant, il est payé à l'expertise. Salarié, il débute à environ 1 800 € brut par mois + frais de mission. En tant qu’expert exerçant en libéral, ses revenus sont très élastiques : en moyenne aux alentours de 3 500 € mensuels (plus frais de mission).

Evolutions de carrière

L’expert automobile peut suivre des formations complémentaires qui lui permettent d’occuper des postes de responsable qualité ou directeur commercial au sein de grandes entreprises.


Crédit photo : Fotolia

Vous pourriez être intéressé(e) par...