DUT GIM - Génie industriel et maintenance

DUT GIM - Génie industriel et maintenance

Le DUT GIM - Génie industriel et maintenance se prépare en deux ans après un bac général plutôt scientifique, un bac techno STI2D ou STL ou encore après certains bacs pro. C’est un diplôme national de niveau III qui se prépare dans un IUT (Institut universitaire de technologie) rattaché à une université et délivré par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Il s’effectue en formation initiale, en alternance, en formation continue, par la VAE (Validation des acquis de l’expérience).

Objectif du diplôme

Le titulaire DUT GIM assure le fonctionnement, la réparation et la maintenance d’une unité de production industrielle généralement automatisée. Son objectif : améliorer les systèmes industriels dans le respect de la sécurité et de l’environnement. Il remplit également des fonctions de gestion et d'encadrement d'équipe. Il définit des méthodes d’intervention lors de dysfonctionnements. Il remplit également des fonctions de gestion et d'encadrement d'équipe.

Conditions d'accès

Le DUT GIM est accessible aux bacheliers technologiques STI2D et STL, aux bacheliers professionnels MEI, EDPI, EEEC, PDLP et aux bacheliers de la filière générale (orientation scientifique de préférence).

L'entrée en DUT est sélective (dossier, entretien individuel).

L’inscription en DUT s’effectue en ligne sur Parcoursup.

Organisation et contenu de la formation DUT GIM - Génie industriel et maintenance

La formation est organisée en 4 semestres (1800h + 300h de projet tutoré). Les enseignements sont regroupés en trois unités d’enseignements (UE). Le cœur de compétences représente 80 % de la formation, puis des modules complètent le parcours, selon que l’étudiant choisit un parcours d’insertion professionnelle ou de poursuite d’études.

Les UE au nombre de 3 par semestre sont constituées pour une progression dans l’acquisition des compétences tant scientifiques que technologiques :

  • UE1 : Enseignement général,
  • UE2 : Enseignement scientifique et technologique,
  • UE3 : Génie industriel, méthodes et outils de maintenance

Un stage, d’une durée de 10 semaines minimum est également obligatoire en fin de 2ème année (semestre 4)

DUT GIM - Génie industriel et maintenance en alternance

Le DUT GIM se prépare aussi par la voie de l’alternance. L’organisation de la formation est alors différente.

Débouchés du diplôme

Les titulaires du DUT Génie industriel et maintenance travaillent dans de nombreux secteurs : aéronautique, automobile, construction mécanique, électrique et électronique, transports, environnement, énergétique, agroalimentaire, BTP…

Ils s’insèrent dans des équipes spécialisées ou polyvalentes des services, départements et ateliers de l’industrie. Les bureaux d’études et d’outillage, les unités de production, les services maintenance, qualité, sécurité, après-vente les recrutent.

Selon la taille et l’activité des l’entreprise, ils sont techniciens de maintenance industrielle, techniciens contrôle, techniciens en automatismes, techniciens en maintenance mécanique, électrique ou thermique.

Evolution

Avec de l’expérience le titulaire du DUT GIM pourra se spécialiser, ou choisir de se réorienter vers un autre secteur industriel. Il prendra par ailleurs de plus en plus de responsabilités, techniques ou d’encadrement.

Poursuite d'études

Ceux qui ont choisi le parcours insertion professionnelle entrent dans la vie active. Ceux qui ont opté pour la poursuite d’études se dirigent vers une licence pro (bac + 3) tournée vers les spécialisations production industrielle, maintenance, génie des systèmes industriels, sciences appliquées.

Le titulaire du DUT GIM pourra intégrer après concours une école d’ingénieurs.

Type de diplôme