Etudes d'arts : pourquoi choisir une Manaa ?

  • Ecoles d'art
Etudes d'arts : pourquoi choisir une Manaa ?

Vous hésitez entre un BTS arts appliqués, une école supérieure d'art ou une année de Manaa (mise à niveau en arts appliqués) ? Frédéric Comtet, professeur d’arts appliqués au lycée de la communication Saint Géraud d'Aurillac (15), vous donne ses conseils pour ne pas se tromper. Interview.

Pourquoi choisir une Manaa ?

La Manaa (mise à niveau en arts appliqués) vous propose un enseignement polyvalent et plutôt orienté vers les arts appliqués.
Elle est obligatoire pour les bacheliers qui n’ont pas fait un bac STD2A et qui veulent intégrer des BTS arts appliqués ou des diplômes des métiers d’arts (DMA). Ces BTS préparent à un métier très identifié fort d’un savoir-faire. Mais la Manaa ne ferme pas pour autant les portes des grandes écoles d’art !
Plusieurs de nos étudiants ont réussi le concours de l’Ensad (Les arts décoratifs), l’année dernière. Pour ceux qui n’ont pas encore un projet très précis, la Manaa leur donnera un choix plus large.
 

Comment intégre-t-on une Manaa ?

La sélection se fait via Parcoursup, sur dossier puis entretien. Les notes, les appréciations, tout compte dans la sélection. Mais on peut être un très bon élève et ne pas avoir un sens artistique très développé. C’est ce que nous cherchons à déceler dans l’entretien.
Attention, seules les Manaa publiques et privées sous contrat permettent d’intégrer ensuite les grandes écoles d’arts appliqués. Les Manaa privées hors contrat, moins sélectives mais chères, préparent en général à leur propre BTS.

Manaa et prépa : quelle différence ?
- La Manaa sélectionne sur dossier scolaire via APB puis sur entretien. La prépa accepte tous les étudiants quels que soient les notes ou le bac.
- La Manaa prépare à des BTS, des DMA, ou même des écoles supérieures d'art alors que la prépa ne s'adresse qu'à ceux qui sont sûrs de vouloir intégrer une école supérieure d'art.
- La Manaa dirige vers des métiers bien spécifiques (styliste, designer, graphiste...). Ce sont les arts appliqués. La prépa oriente vers des études d'arts plastiques où l'artiste va devoir se créer son langage et non répéter un savoir-faire.

Quelle sont les qualités indispensables ?

Je dirais qu’il faut un esprit ouvert, curieux et passionné. Nous demandons aussi à nos élèves d’avoir à la fois la rigueur de l’esprit scientifique et la capacité d’imagination qu’ont plutôt les littéraires. Bien sûr, le sens artistique est absolument nécessaire. C’est pourquoi nous sélectionnons sur entretien et leur demandons d’amener leurs travaux. Nous voulons sentir cette fibre artistique.
 

Faut-il avoir un bon niveau de dessin ?

Non pas nécessairement. Il faut être capable de montrer une intention de dessin, un croquis, une esquisse,. Nous sommes là pour leur apprendre à dessiner. C’est vrai que certains élèves sont très doués pour le dessin mais ils ont d’autres points faibles, qu’ils devront améliorer pendant cette année.
 

Comment se passe l’année en Manaa ?

C'est intense. L’emploi du temps est soutenu car cette année de mise à niveau ne dure vraiment que 6 mois. Il faut donc rapidement se mettre dans le bain. Il ne faut pas rater le coche car on ne peut pas redoubler une année de Manaa.
Il y a 6h d’enseignement général (maths, physique, français, langue) et 27 heures d’enseignement artistique. Et autant de travail en dehors de cours. Un bon conseil, rentabilisez au maximum les heures en atelier avec les professeurs.
N’hésitez pas à poser des questions, reformulez les demandes pour être sûr de bien avoir compris. C’est dommage de travailler 20h sur un projet et d’avoir une mauvaise note simplement parce que l’on n’a pas respecté le cahier des charges.

Quels conseils donneriez-vous à un lycéen pour se préparer au mieux ?

Lisez les magazines d’art comme Beaux Arts magazine que vous pouvez trouver dans les bibliothèques publiques. Renseignez-vous aussi sur les formations. Faites les journées portes ouvertes des écoles, rendez-vous dans les salons ou les foires d’artisanat d’art pour mieux connaître les métiers.

La réforme du bac STD2A
Le bac sciences et technologies du design et des arts appliquées, rénové depuis la rentrée 2011, équilibre désormais les enseignements généraux (16h) et les enseignements technologiques (14h). Les maths et la physique s'adaptent aux arts appliqués. Les langues se pratiquent en cours d'art. Les cours s’appuient sur des démarches expérimentales en ateliers, des recherches documentaires, la découverte des matières. Conseil : si vous avez envie de vous orienter en 1re vers ce bac, choisissez dès la seconde l'enseignement d'exploration "création et culture design".



 

Valérie François © CIDJ
Article mis à jour le 21/05/2018 / créé le 10-05-2012