• actualité

Travail et handicap : c’est la 22e Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées

  • Handicap
Travail et handicap : c’est la 22e Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées

LADAPT, association qui œuvre pour l’inclusion sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap, organise la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées. Du 19 au 25 novembre, des évènements sont prévus un peu partout en France pour lever les freins à l’emploi.

Alors que la loi de 2005 « pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » impose aux entreprises de plus de 20 salariés d’embaucher 6 % de personnes en situation de handicap parmi leurs effectifs, l’accès à l’emploi demeure très compliqué.

Un taux de chômage de 19 %

Les travailleurs handicapés connaissent un taux de chômage deux fois supérieur à la moyenne nationale. Sur les 2,7 millions de personnes en âge de travailler reconnues handicapées en France, 938 000 sont en emploi selon l’Agefiph. Pôle emploi recense près de 513 500 demandeurs d’emploi handicapés bénéficiaires de l’obligation d’emploi. Moins formés et plus âgés que les demandeurs d’emploi valides, ils ont une ancienneté d’inscription de 824 jours en moyenne, soit près de 200 jours de plus que les autres demandeurs d’emploi. Les entreprises restent frileuses quant à l’embauche de travailleurs handicapés malgré les aides, notamment financières, dont elles peuvent bénéficier pour aménager un poste de travail ou améliorer l’accessibilité.

Une double discrimination pour les femmes

Beaucoup de stéréotypes entravent l’accès à l’emploi des personnes handicapées. Postes à responsabilité, rémunération, durée hebdomadaire du travail, les femmes handicapées en particulier subissent la double peine. C’est pourquoi LADAPT a choisi cette année de mettre en avant cette problématique lors de ses actions de sensibilisation.

Le gouvernement simplifie l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés

En octobre dernier, le gouvernement a annoncé une série de mesures pour améliorer l’accès à l’emploi des personnes handicapées.

A compter du 1er janvier 2020, l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés sera simplifiée pour les employeurs. Elle sera décomptée non plus par établissement mais par entreprise et « tous les types d’emploi seront pris en compte : stagiaires, périodes de mise en situation en milieu professionnel, intérimaire, titulaires de contrats aidés, alternants ».

A côté des organismes de placement spécialisés (fusion des Cap emploi et des Sameth), Pôle emploi expérimente sur 13 de ses sites une offre d’accompagnement renforcé des demandeurs d’emploi handicapés.
En juillet dernier, une convention avec les entreprises adaptées a été signée pour favoriser l’embauche des personnes handicapées ne pouvant pas travailler en milieu ordinaire. Dans ce cadre, 40 000 emplois supplémentaires sont annoncés d’ici à 2022.

Enfin, en 2019, les personnes handicapées bénéficieront d’une majoration de leurs droits sur leur compte personnel de formation. Les apprentis en situation de handicap bénéficieront d’une aide systématique « pour adapter les enseignements et les postes de travail ».

Pour connaître les évènements près de chez vous rendez-vous sur le site de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées.

A noter : dans le cadre de le Semaine pour l’emploi des personnes handicapées, le collectif « Droit comme un H » propose un rendez-vous débat le mercredi 21 novembre 2018 autour de l’accès à la profession d’avocat en situation de handicap : inscription et information.

 

A lire également :

Trouver un emploi avec un handicap : nos conseils

Faut-il parler de son handicap lors d'un entretien d'embauche ?

Charpentier, reconnu handicapé suite à un accident du travail, Ameur Gacem est en reconversion dans le commercial

 

 

 

Odile Gnanapregassame © CIDJ
Actu créée le 19-11-2018 / mise à jour le 19-11-2018

Crédit photo : Pixabay