• actualité

Toutes nos pistes pour décrocher un job pour cet été

  • Jobs été
Jeune homme loupe/ image d'illustration, comment trouver un job d'été

Lycéens et étudiants, vous souhaitez travailler cet été? C'est le moment de s'activer, car les entreprises commencent dès maintenant à constituer leurs équipes pour la saison. Animation, banque, assurance, distribution, commerce, restauration, accueil... Autant de secteurs qui recrutent pendant l'été. Voici tous nos conseils pour vous aider à trouver un job d'été.

De nombreuses journées sont organisées partout en France pour vous aider à trouver un emploi pour l'été.

Commencer à chercher le plus tôt possible

Même si vous ne cherchez un job que pour l'été, vous devez commencer à envoyer vos candidatures le plus tôt possible, "Les employeurs vont devoir prévoir les remplacements, leur surplus d'activité et dès le mois de mars ils ont déjà une idée du nombre en plus de salariés dont ils vont avoir besoin pendant les vacances d'été" explique Valérie Deflandre, conseillère au Cidj. C'est pour cette raison que le début d'année est la période idéale pour commencer à chercher son job d'été.

Quelle disponibilité pour un job d'été ?

Sachez que pour travailler l'été vous devez être disponible au minimum un mois. Mais vous aurez plus de chance de décrocher un job si vous êtes disponible durant les mois de juillet et août qui correspondent souvent aux périodes de vacances des salariés et donc aux besoins des entreprises. Mais "sachez que les employeurs peuvent avoir des besoins de mi-mai à mi-octobre" précise Valérie Deflandre.

Parlez de votre recherche de job autour de vous

N'hésitez pas à demander à votre famille, aux amis de vos parents, aux voisins, etc., s'ils ont des pistes pour votre job d'été. Utilisez votre réseau relationnel peut s'avérer plus efficace et rapide que l'envoi de candidatures au hasard.

Faire son CV et sa lettre de motivation

Pour candidater à un job d'été, vous devez envoyer votre CV et très souvent une lettre de motivation aux recruteurs. Retrouvez tous nos conseils pour les rédiger dans nos articles "Comment rédiger son CV pour un job d’appoint" et "Que faut-il mettre dans sa lettre de motivation ?".

N'hésitez pas à valoriser vos compétences transversales (informatique, vidéo, langues...), vos expériences (stages, baby-sitting, bénévolat...) et vos qualités (dynamisme, sens du contact, capacité d'adaptation, réactivité...).

Lorsque votre candidature est envoyée, n'hésitez pas à revenir vers l'entreprise si vous êtes sans réponse au bout d'une semaine environ.

A lire aussi : Contacter l'entreprise après avoir envoyé son CV

Un job est un travail !

Attention, même s'il ne s'agit "que" d'un job, vous devez signer un contrat de travail. Vous serez salarié dans l'entreprise même si ce n'est que pour un ou deux mois. Vous signerez un CDD (un contrat à durée limitée) qui doit préciser certains éléments : le motif de recrutement (par exemple le remplacement d’un salarié en congé) ; la durée du contrat ; et, parfois, la période d’essai.

Attention : Le contrat de vendanges est particulier car il s'agit de travail saisonnier. La durée de ce contrat ne peut excéder 1 mois et vous pourrez en conclure plusieurs successivement.

Jobs d'été : pourquoi pas à l'étranger ?

Pour décrocher un job à l'étranger, Sophie Girardeau, conseillère Europe International Eurodesk, recommande de concentrer votre recherche en Europe. "Au sein de la communauté européenne, c'est un peu plus simple parce que vous n’avez pas besoin de visa. Pour ceux qui veulent travailler en dehors de l’Europe, il faut entreprendre les démarches au moins 6 mois à l’avance".

Avant de vous lancer demandez vous pourquoi vous souhaitez partir à l'étranger et quels peuvent être vos atouts. "Parler le français peut vraiment intéresser les hôtels ou les restaurants par exemple qui ont une forte clientèle française en été" explique Sophie Girardeau. Demandez vous aussi dans quel pays vous souhaiteriez partir et informez vous notamment sur le coût de la vie sur place. Sachant que les salaires ne sont pas les mêmes dans tous les pays, assurez vous d'avoir de quoi vous héberger et vivre sur place le temps de votre contrat.

Et si vous ne parlez pas du tout ou très peu la langue du pays, misez sur des jobs où vous n'aurez pas besoin de beaucoup parler. "Faire la plonge, les ménages ou ramasser des fruits ne nécessitent pas un haut niveau de langue" précise Sophie Girardeau.

Pour en savoir plus retrouvez notre article "Et si cet été, vous trouviez un job d’été à l’étranger ?".

Et si je suis mineur ?

Si vous avez moins de 18 ans, sachez qu vous pouvez aussi travailler pendant l'été. Cependant le travail d'un mineur est davantage encadré par la loi et connaît quelques particularités. "Quand on est mineur on peut travailler à partir de 16 ans. Certains secteurs recrutent comme les vendanges ou les cueillettes par exemple" explique Ferroudja Kaci, conseillère au Cidj.

Sachez qu'il faudra redoubler d'effort et montrer votre motivation car les employeurs recrutent davantage des plus de 18 ans. Pour les convaincre vous pouvez leurs rappeler que vous coûtez moins cher. La rémunération minimale versée aux mineurs ayant moins de 6 mois d'activité professionnelle est de 80% du SMIC si vous avez moins de 17 ans et 90% du SMIC si vous avez entre 17 et 18 ans.

Pour signer votre contrat de travail vous aurez besoin de l'autorisation de vos parents. "Aussi il faut savoir que quand on est mineur il y a certains emplois qui ne sont pas accessibles comme par exemple travailler dans un débit de boisson ou travailler de nuit" conclut Ferroudja Kaci.

 

 

CIDJ © CIDJ
Actu mise à jour le 05/04/2019 / créée le 21-03-2019

Crédit photo : Marten Newhall/ Unsplash