• actualité

Certains préservatifs seront bientôt remboursés par la sécurité sociale

  • Sexualité
  • Prévention
Certains préservatifs seront désormais remboursés par la sécurité sociale

Après les patchs pour arrêter de fumer, c’est désormais au tour des préservatifs d’être pris en charge par la sécurité sociale à compter du 10 décembre.

Annoncé mardi par la ministre de la santé Agnès Buzyn, au micro de France Inter, la mesure permettra aux femmes et hommes de se faire prescrire par leur médecin des préservatifs remboursés par l’assurance maladie.

Cela ne concernera qu’une marque de préservatifs, précise sur son site France Inter. Il s’agit de la marque de préservatif masculin Eden développée par le laboratoire français Majorelle. 

Objectif : lutter contre le sida et les IST

Chaque année, 6 000 nouveaux cas de VIH sont détectés chaque année dont 800 à 1 000 cas chez les jeunes de moins de 25 ans. Ces jeunes "utilisent le préservatif pour leur premier rapport sexuel mais pas dans les actes suivants" regrette la ministre Agnès Buzyn.

Le préservatif est pourtant le seul moyen efficace de se protéger du VIH mais aussi des infections sexuellement transmissibles (IST) rappelle Santé Publique France. Les 15-24 ans restent particulièrement touchés par ces IST, qui si elles sont parfois sans symptôme peuvent si elles ne sont pas ou mal soignées "provoquer la stérilité, des complications au niveau du cerveau, des nerfs, du cœur et des yeux ou le cancer du col utérin" alerte, dans une interview, Agnès Duhamel, médecin au Conseil départemental de Seine-Saint-Denis .

A partir du 10 décembre, l’assurance maladie remboursera les préservatifs en question (pour l’instant seul le préservatif masculin est concerné) "à hauteur de 60% sur la base d’un prix de vente s’élevant à 1, 30 euros la boîte de six" précise dans un communiqué de presse le laboratoire Majorelle.

Toutefois en attendant le remboursement des préservatifs, il est possible d'en trouver gratuitement à l'infirmerie de son lycée ou au sein d'un centre de dépistage comme le rappelle le Huffingtonpost dans un article. Selon les chiffres de Santé Publique France, ce sont 5,6 millions de préservatifs masculins qui ont été distribués gratuitement en 2017. 

***

Le mode d’emploi du préservatif masculin et féminin publié par l’Inpes.

Lire aussi notre interview d'Eric Vandemeulebroucke et Agnès Duhamel, médecins au Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, interviewés au Centre départemental de prévention et de santé de Montreuil.

CIDJ © CIDJ
Actu créée le 28-11-2018 / mise à jour le 28/11/2018

Crédit photo : Pixabay