• actualité

Ce qui change en ce moment pour Erasmus +

  • Erasmus+
Ce qui change en ce moment pour Erasmus +

A cause de l'épidémie de Covid-19 qui touche la France depuis plusieurs semaines, les Français présents à l'étranger ont été appelés à rentrer en France le plus rapidement possible. Les pays ferment un à un leur frontière et il est parfois difficile de trouver une solution de rapatriement. Pour les étudiants qui participent à une mobilité internationale, de nouvelles règles s'appliquent exceptionnellement. Explications.

Chaque année des milliers d'étudiants participent au programme Erasmus +, un programme de mobilité internationale permettant de suivre une partie de sa scolarité dans un établissement à l'étranger. Cette année, cette mobilité est remise en cause par la pandémie de Coronavirus qui sévit partout dans le monde. Pour les étudiants qui sont actuellement à l'étranger, des consignes ont été données et des nouvelles règles s'appliquent. Pour ceux qui souhaitent participer au programme, des mesures d'adaptation ont été prises.

Covid-19 : Le possible retour en France des étudiants en Erasmus

Si vous faites partie des étudiants qui sont actuellement en mobilité internationale l'agence Erasmus + rappelle sur son site que vous devez vous référer aux consignes du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et au ministère de la Transition écologique et solidaire pour les consignes relatives aux transports.

Concrètement, il est conseillé à toutes les personnes en déplacement à l'étranger de prendre les mesures nécessaires pour un retour en France par voie aérienne dès que possible. Les étudiants en Erasmus doivent donc, s'ils souhaitent rentrer en France, trouver par leur propre moyen un vol ou un train à destination de la France. Si vous souhaitez revenir en France, ne tardez pas à vous rapprocher d'une ambassade ou d'un consulat pour vous accompagner dans vos démarches. De nombreux pays ferment leur frontière et certains ne proposent plus de vols vers la France. Vous pouvez également vous faire aider de votre établissement d'enseignement.

Sachez que même si vous devez faire l'avance sur votre billet retour, les établissements qui sont dans l’incapacité de remplir leurs obligations pour les projets de mobilité en cours peuvent bénéficier d’une clause de force majeure. Cette clause leur permet notamment de prendre en charge les frais supplémentaires dus à votre retour anticipé.

Si vous rentrez en France avant la fin de votre mobilité, vous pourrez tout de même bénéficier de votre bourse Erasmus pour le laps de temps passé à l'étranger. Par exemple, si vous deviez suivre un semestre à l'étranger mais que, finalement, vous ne passez que 3 mois sur place, vous pourrez bénéficier de votre bourse pour ces 3 mois.

Pour ce qui est de la validation de vos crédits ECTS, chaque établissement est appelé à mettre en œuvre les dispositifs qui vous permettront de ne pas être pénalisé. En d'autres termes, les établissements sont appelés à être souples et nous pouvons imaginer que vos crédits seront validés, même si vous n'avez pas pu suivre l'intégralité de votre cursus à l'étranger.

Les mobilités Erasmus à venir reportées

Pour l'ensemble des actions de mobilité qui devaient avoir lieu dans les jours à venir, le mot d'ordre est clair : toutes les mobilités Erasmus + , entrantes comme sortantes, doivent être reportées jusqu’à nouvel ordre.

Si vous souhaitiez poser votre candidature au programme Erasmus + pour une mobilité l'année prochaine, sachez qu'aucune règle précise n'a été donnée. Comme ce sont les établissements qui organisent ces démarches, chacun applique ses propres consignes. Renseignez-vous auprès de votre établissement pour savoir si la procédure est interrompue ou si vous devez tout de même compléter et rendre votre dossier dans le respect d'un délai précis.

Marine Ilario © CIDJ
Actu mise à jour le 19-03-2020 / créée le 19-03-2020

Crédit photo : Pixabay

Vous pourriez être intéressé(e) par...