• actualité

Bac et brevet en contrôle continu, concours reportés, cours à distance... les mesures prévues pour les élèves et étudiants

  • Lycée
  • Collège
  • Bac
  • Université
Coronavirus l'ensemble des établissements fermés jusqu'à nouvel ordre

Les écoles, collèges, lycées et universités sont fermés, depuis le lundi 16 mars, pour tenter de limiter la propagation du coronavirus Covid-19. Cours à distance, concours reportés, stages suspendus... On fait le point sur les mesures qui concernent les élèves et étudiants.

 

Coronavirus : établissements fermés jusqu'à nouvel ordre

Depuis le lundi 16 mars, l'ensemble des écoles, collèges, lycées et établissements de l'enseignement supérieur ont fermé leurs portes jusqu'à nouvel ordre. 

Interviewé par le Parisien, le 22 mars, le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Jean-Michel Blanquer, espère un retour en classe après les dernières vacances de printemps, le 4 mai. Pour le moment, aucune date n'est encore fixée car la reprise dépend de l'évolution de l'épidémie.

Les cours en présentiel sont suspendus mais les établissements restent ouverts à l'équipe pédagogique et administrative, ainsi qu'aux enfants des soignants.

En ce qui concerne les internats, certains sont mobilisés pour accueillir les soignants. Quant aux résidences universitaires, elles restent ouvertes et continuent d'accueillir les étudiants qui ne disposent pas de moyens informatiques suffisants pour suivre les cours à distance chez eux ou les étudiants internationaux et ultra-marins pour qui il est difficile de rentrer dans leur famille.

Cours à distance au collège et au lycée

Dans le secondaire, des cours à distance sont assurés via notamment le Cned (Centre national d'enseignement à distance) et la plateforme Ma classe à la maison ainsi que par le biais des ENT (espaces numériques de travail) propres à chaque établissement. Face à un grand nombre de connexions, les élèves, parents et professeurs ont observé, dès la première semaine, des bugs. Pour les contourner, certains professeurs ont préféré basculer sur des outils moins attendus tels que Snapchat, WhatsApp ou encore Discord. De son côté, le Gouvernement recommande de bien se déconnecter de son ENT après chaque utilisation afin de garantir un moindre encombrement du dispositif.

En parallèle, des contenus en lien avec les programmes scolaires sont également renforcés sur les chaînes de France Télévisions, Arte et les stations de Radio France via l'opération « Nation apprenante ».

Le ministre chargé de l'éducation assure travailler « ​avec les collectivités locales et les associations » pour faire parvenir du matériel informatique aux familles qui n'en ont pas. Après la crise, le ministère envisage proposer des modules de rattrapage aux élèves les plus en difficulté.

Des ressources en ligne pour réviser, en complément des cours à distance. L'association Edtech France, qui rassemble des sociétés et organismes spécialisés dans l'enseignement à distance, met gratuitement à disposition 200 outils numériques à destination des élèves, enseignants et parents. Appli pour réviser l'anglais, notions de maths expliquées en vidéos ou cours de géographie transformés en rap... Les contenus développés par des startups du e-learning et du monde de l'éducation sont offerts, durant toute la période du confinement, sur le site Solidarité Edtech.

Bac et brevet en contrôle continu

Cette année, les modalités d'organisation du bac et du brevet sont transformées. Le brevet, initialement prévu le lundi 29 et mardi 30 juin, sera évalué sur les notes de l'année des trois trimestres (hors notes obtenues pendant le confinement). 

Idem pour le baccalauréat, le contrôle continu prévaut en terminale. En classe de première, seule l'épreuve orale de français est maintenue, à la période habituelle, c'est-à-dire fin juin, sauf si les conditions sanitaires ne le permettent pas, précise le ministre de l'Education nationale. 

Pour tous les élèves, les cours sont maintenus jusqu'au 4 juillet.

Lire aussi notre article Bac 2020 : pas d'épreuves finales, le contrôle continu prévaut.

Confinement des étudiants

La fermeture des établissements concerne également l'enseignement supérieur et s'applique aux universités et écoles, qu'elles soient publiques ou privées. Les bibliothèques universitaires sont également fermées aux étudiants, tout comme l'ensemble des bibliothèques et centres de documentation qui ne peuvent plus accueillir du public jusqu'au 15 avril.

Dans les universités, les activités de formation et de recherche continuent. Des cours à distance sont proposés en ligne, via notamment la plateforme France université numérique ou encore Universités numériques thématiques. 

En ce qui concerne les partiels, la ministre chargée de l'enseignement supérieur, Frédérique Vidal, indique travailler avec les établissements « pour prendre les mesures qui garantiront que les étudiants ne seront pas pénalisés et pour revoir les modalités de contrôle des connaissances ». Les partiels n'étant pas des examens nationaux, les décisions sont prises au cas par cas et certains établissements ont d'ores et déjà mis en place des épreuves en ligne.

Concours postbac annulés, examens et concours nationaux reportés

Pour les lycéens de terminale, les épreuves écrites des concours d'accès à des filières sélectives post-bac (écoles de commerce ou d'ingénieurs, IEP...), sont remplacées par des examens de dossiers, dans le respect du calendrier Parcoursup qui reste pour le moment inchangé. 

Les examens nationaux et concours, comme ceux permettant l'accès aux écoles de commerce ou d'ingénieurs post-prépa ou en deuxième année de médecine, qui n'ont pas pu se tenir ou qui devaient avoir lieu dans les prochaines semaines, sont reportés. Selon le ministère, les épreuves n'auront pas lieu avant la toute fin du mois de mai. Quant aux concours de recrutement de l'Éducation nationale, ils devraient avoir lieu entre juin et juillet, sous réserve de l'évolution de l'épidémie.

Afin de ne pas pénaliser les candidats, un communiqué du ministère, publié le 24 mars, précise que les établissements pourront « réviser le format des concours qu'il s'agisse du nombre d'épreuves, de leur format ou de leur durée ».

Seuls les jurys de thèse pourront éventuellement être envisagés en présentiel, comme l'avait indiqué mi-mars le Gouvernement dans une note envoyée aux présidents d'établissements et aux recteurs.

À noter : les épreuves du Code de la route et l'examen pratique du permis de conduire sont interrompus jusqu'à nouvel ordre.

Ce qui change pour les stages et l'alternance

Les CFA (centres de formation des apprentis) ont également fermé leurs portes depuis le 16 mars. Le ministère de l'Éducation nationale précise, sur son site, que les apprentis doivent rejoindre leur entreprise si celle-ci est en activité. Leur rémunération est maintenue. 

Concernant les stages obligatoires, ils sont suspendus jusqu'à nouvel ordre. Les semaines qui n'auront pas été effectuées seront reportées soit à la fin de l'année scolaire, soit l'année suivante pour les élèves en première année de CAP et en première ou deuxième année de bac pro. Pour les élèves en deuxième année de CAP ou en dernière année de bac pro, qui sont dans l'année d'obtention de leur diplôme dont le report du stage n'est possible, d'autres modalités d'évaluation seront mises en place et précisées ultérieurement.

 

 

La rédaction © CIDJ
Actu mise à jour le 03-04-2020 / créée le 24-03-2020

Crédit photo : Feliphe Schiarolli/Unsplash