https://www.cidj.com/

Technicien / Technicienne combustible

  • Energie
Le technicien ou la technicienne combustible effectue les travaux dans le domaine des déchets, de la manutention du combustible et de la logistique dans une centrale nucléaire.

Description métier

Le technicien combustible gère l’ensemble des activités liées à la gestion du combustible et des déchets nucléaires. Il a également en charge la mise en œuvre de la logistique de chantier pour les interventions de maintenance et d’exploitation. 

Le technicien combustible gère les opérations de réception du combustible neuf, l’évacuation du combustible usagé ainsi que les opérations de renouvellement. 

Il s’occupe des opérations de bouclage et bouchage des coques béton qui contiennent les  déchets irradiants.

En charge des activités source-froide (suivi de l’eau pompée utilisée pour refroidir le réacteur), il réalise les interventions de pompage des galeries, de batardage/débartardage, les nettoyages chimiques et mécaniques des échangeurs thermique, le remplacement des filtres d’eau et de résine. 

Pour effectuer toutes ces missions, le technicien combustible utilise des engins de manutention et de levage variés. 

Le technicien combustible exerce en horaires classiques ou par roulement (2x8, 3x8) avec possibilité d’astreinte. Il travaille seul ou en équipe selon les interventions à réaliser. Le métier nécessite le respect strict des règles et procédures de sécurité. 

Études / Formation pour devenir Technicien / Technicienne combustible

Le métier est accessible avec un CAP ou un bac pro à composante industrielle complété par une expérience conséquente (minimum 3 ans)  dans le domaine de la logistique et de la maintenance nucléaire. 
Les profils les plus recherchés sont toutefois les bacs + 2 (environnement ou maintenance nucléaire, électricité, mécanique).

Exemples de formations :

Niveau bac + 2

  • BTS CRIATP - contrôle des rayonnements ionisants et applications techniques de production
  • BTS environnement nucléaire
  • BTS électrotechnique
  • BTS FED - fluides, énergies et domotique 

Niveau bac + 3

  • BUT MP - mesures physiques 
  • BUT MT2E - métiers de la transition et de l’efficacité énergétique 

Des habilitations complémentaires sont nécessaires pour l’utilisation des matériels de manutention ainsi que pour travailler en environnement nucléaire. 

Salaires

Le salaire du technicien combustible avoisine 1 600 € brut mensuel.

Evolutions de carrière

Le technicien combustible peut évoluer vers des postes de chargé de surveillance et d’intervention, de responsable d’équipe ou de chargé d’affaires. 


Crédit photo : Pixabay

Vous pourriez être intéressé(e) par...