https://www.cidj.com/

Technicien de la police technique et scientifique

  • Armée – Sécurité - Secours
Le technicien de la police scientifique exerce dans les commissariats où il relève empreintes et traces sur des scènes d'infraction ou de crime et gère les informations recueillies.

Description métier

Dans le cadre d'infractions, de délits ou d'affaires criminelles, le technicien de la police scientifique procède aux différents relevés sur les personnes mises en cause et sur les scènes d'infraction ou de crime. Photographies, relevés d'empreintes ou d'ADN, prise de mesures, prélèvements de traces ou d'objets... c'est un travail très précis qui nécessite une grande attention et beaucoup de précision.

De retour au commissariat, le technicien de la police scientifique traite et exploite les informations recueillies. Il ou elle constitue des albums d'identification ou photographiques, réalise des examens physico-chimiques de base et le relevé d'empreintes sur les objets prélevés, transmet les prélèvements au laboratoire scientifique et met à jour les fichiers de la police nationale. 

Le technicien de la police scientifique peut exercer également en laboratoire. Dans ce cadre, ses missions  sont différentes en fonction du laboratoire et de la section dans lesquels il est affecté : saisie administrative, préparation et participation aux analyses chimiques, physiques ou biologiques. 

Études / Formation pour devenir Technicien de la police technique et scientifique

Depuis mars 2021, il n'y a plus de recrutement au grade et au métier ASPTS (agent spécialisé de police technique technique et scientifique). Le métier de technicien de police technique et scientifique constitue désormais le premier niveau pour intégrer la PTS. 

Le technicien de police technique et scientifique est un fonctionnaire d'Etat recruté par concours (externe, interne).

Le concours externe est déconcentré (vous devez vous inscrire dans la zone ou région où vous souhaitez être affecté en cas de réussite). Il est proposé une fois par an (environ 50 postes pour le concours externe) avec un taux de réussite moyen compris entre 1% et 3% du fait de très nombreux postulants.

Conditions pour s'inscrire au concours externe :

  • être titulaire d'un diplôme de niveau bac 
  • être de nationalité française
  • être de bonne moralité (bulletin n°2 du casier judiciaire vierge)
  • être en règle par rapport à la JDC
  • jouir de ses droits civiques
  • être physiquement apte à exercer la fonction

Les épreuves sont réparties en 2 phases : admissibilité (QCM, épreuve écrite, tests psychotechniques) et admission (entretien avec un jury, épreuve facultative de langue). 

Possibilité de candidater dans plusieurs SGAMI (secrétariat général pour l'administration du ministère de l'intérieur pour augmenter ses chances de réussite). 

Une fois le concours réussi, les lauréats suivent un formation rémunérée (entre 11 à 16 semaines).

Salaires

Le salaire du technicien de police technique et scientifique dépend du grade, de l'ancienneté, de l'affectation et d'éventuelles primes.

Rémunération en Ile de France (au 1er janvier 2022)  

  • début de carrière : 2 170 € net/mois 
  • fin de carrière : 3 275 € net/mois 

Evolutions de carrière

Le technicien de police technique et scientifique peut évoluer les fonctions de technicien principal de la PTS via concours interne. 


Crédit photo : Joel in't Veld - Unsplash