https://www.cidj.com/

Moniteur / Monitrice d’escalade

  • Sport - Animation
Le moniteur ou la monitrice d’escalade encadre des jeunes ou des adultes de tout niveau (loisir ou compétition) sur des sites naturels ou artificiels. Il ou elle leur enseigne les techniques de grimpe dans le respect des consignes de sécurité. C’est un professionnel diplômé.

Description métier

Le moniteur d’escalade est avant tout un enseignant. Son objectif : faire partager et enseigner sa passion en toute sécurité tout en s’adaptant au public. 

Avant toute sortie, le moniteur d’escalade ou la monitrice d'escalade balise et sécurise la zone ou le parcours. Il s’assure également que chaque participant est correctement équipé (chaussures, crampons, fixation, cordes, casque) avant de rappeler les règles et consignes de sécurité primordiales à cette activité. 

Il ou elle enseigne aux différents participants les techniques et les gestes adéquats en fonction de la surface à gravir, de leur niveau et de leurs attentes. Compétences techniques et qualités pédagogiques sont ici indispensables. 

Il ou elle s’assure du bon suivi et supervise l’activité tout au long de son déroulement. 

Le moniteur d’escalade pratique son activité sur des sites artificiels (murs d’escalade, parois artificielles), sur des sites naturels non enneigés inférieurs à 1 500 m ou en haute montagne. Sur sites naturels, la discipline recouvre des pratiques d’escalade variées (escalade de blocs, escalade de difficulté, escalade de vitesse).
Attention, la pratique et l’enseignement du canyonisme ne relève pas de l’escalade et nécessite une qualification particulière (DEJEPS canyonisme).

Le moniteur d’escalade doit avoir un bon relationnel et une certaine sociabilité. Il doit également avoir des capacités à mener et encadrer un groupe. 

Il est équipé d’EPI adaptés à son activité : casques, coinceurs, connecteurs, connecteurs mécaniques, harnais, cordelettes, poulies, anneaux, bloqueurs, dispositifs de freinage, pitons, cordes dynamiques, sangles.

Cette activité s’exerce la plupart du temps de manière saisonnière. 
 

Études / Formation pour devenir Moniteur / Monitrice d’escalade

La profession de moniteur d’escalade est réglementée et ouverte exclusivement aux personnes qui ont les qualifications requises. Ces qualifications n’ouvrent pas les mêmes prérogatives.

Exemples de formations : 

  • DEJEPS (diplôme d’Etat jeunesse éducation populaire et sport) escalade en milieux naturels : pour exercer en salles et sur tous sites d’escalade (sites sportifs, terrains d’aventure, grandes voies) et via ferrata. Diplôme le plus complet. Autorisation d’exercer à renouveler tous les 6 ans. Formation proposée par le CREPS Rhône-Alpes, le CREPS de Montpellier, le CREPS de PACA
  • DEJEPS escalade :  pour enseigner en escalade sur blocs et sites sportifs jusqu’au premier relais. Diplôme adapté aux personnes souhaitant travailler en clubs, salles d’escalade, collectivités territoriales…
  • DESJEPS (diplôme d’Etat supérieur jeunesse éducation populaire et sport) escalade :  idem
  • diplôme d’état d’alpinisme-guide de haute montagne : enseignement de l’escalade de compétition en haute montagne. Autorisation à renouveler tous les 6 ans.
  • CS activités d’escalade associé au BPJEPS spécialités nautisme, AGFF (activités gymniques de la forme et de la force) et APT (activités physiques pour tous) : découverte, animation, initiation et apprentissage jusqu’au premier niveau de compétition en escalade sur sites artificiels ou naturels (escalade de blocs, site découverte, parcours aménagé) à l’exclusion de la via ferrata
  • BAPAAT support technique escalade : animation et initiation à l’escalade
  • CQP  animateur d'escalade sur structure artificielle : encadrement de tout public pour une initiation jusqu’aux premiers niveaux de compétition dans la limite de 360h/an

Salaires

Le moniteur d’escalade peut être salarié ou travailler en indépendant. Entre 1 500 € à 2 000 € par mois selon son expérience. 

Evolutions de carrière

Le moniteur d’escalade peut évoluer vers des fonctions d’encadrement ou d’entrainement (DESJEPS mention escalade).

Il peut également s’orienter vers le canyonisme sous condition de passer le DEJEPS canyonisme (il existe des passerelles pour les titulaires du DEJEPS Escalade et DEJEPS escalade en milieux naturels). 

Les moniteurs d’escalade qui exercent comme salarié peuvent s’établir comme indépendant et monter leur propre club, association ou structure.


Crédit photo : Fotolia

Vous pourriez être intéressé(e) par...