https://www.cidj.com/

Ingénieur / Ingénieure méthodes de production

Synonymes : Ingénieur process, Ingénieur procédés de fabrication, Ingénieur industrialisation, Ingénieur étude process, ingénieur méthodes industrialisation

  • Industrie - Matériaux
L’ingénieur(e) méthodes définit, organise et optimise les process et moyens de production d’un site industriel. Son expertise a pour but de renforcer la compétitivité d’une entreprise (meilleur rendement, meilleure qualité). Un poste désormais essentiel dans les grandes et moyennes entreprises industrielles qui nécessite un niveau bac + 5 et le plus souvent quelques années d’expérience.

Description métier

L’ingénieur méthodes contribue à assurer et renforcer l’efficacité des processus de production dans le domaine industriel. Il peut être sollicité pour définir et planifier un process de production mais aussi et surtout pour l’optimiser. 

Après la conception du produit, l’ingénieur méthodes peut être chargé de l’étude de la phase d’industrialisation : choix des matériels, effectifs et profils requis pour la production, nature et durée des étapes (montage, assemblage…), tests et contrôles… Il s’intéresse à de nombreux points et établit programmes prévisionnels et plannings de production. 

Son rôle est aussi de veiller à l’amélioration des process et méthodes de production : analyse des dysfonctionnements et mise en place d’une démarche d’amélioration continue, conduite de projets de fiabilisation/d’augmentation de la production ou de réduction des pertes, conception/suivi des indicateurs d’activité et de qualité, recherche de solutions techniques pour optimiser les coûts de production et la fiabilité des produits.  

Dans ce cadre, l’ingénieur méthodes peut intervenir sur tout le process de fabrication ou sur un problème technique précis : informatisation du système, mise en conformité des machines, vérification et mise en conformité des méthodes d’organisation et production par rapport aux règles, évolution des outils ou déploiement de nouveaux matériels et installations, contrôle de la qualité des données d’exploitation…

L’ingénieur méthodes contribue à mettre à jour la base documentaire technique et assure en parallèle un important travail de veille documentaire. 

L’ingénieur méthodes doit avoir une connaissance fine du milieu productif dans lequel il évolue. Il maîtrise les outils informatiques de gestion industrielle, dispose de compétences en gestion de projets et d’un bon niveau d’anglais. 

Autonome, rigoureux, l’ingénieur méthodes doit aussi avoir un bon rédactionnel (rédaction de rapport technique, de cahier des charges, de dossier de fabrication…). De la pédagogie et des qualités relationnelles sont également requises car l’ingénieur méthodes est amené à travailler avec de multiples intervenants (ingénieur de fabrication ou de production, ingénieur R&D, équipe de production…), à coordonner une équipe de techniciens méthodes, à former et accompagner le personnel dans le changement, à animer des réunions techniques.

L’ingénieur méthodes exerce généralement dans les grandes et moyennes entreprises industrielles de tout secteur, les laboratoires d’analyses gouvernementales, les cabinets conseils et d’ingénierie spécialisé dans le domaine industriel et les organismes réglementaires. Avec la concentration et la spécialisation des sites industriels, les contraintes de coût, de délai et de qualité, l’émergence de nouvelles normes réglementaires, le rôle de l’ingénieur méthodes s’est considérablement accru. 

Selon le secteur d’activité et la taille de l’entreprise dans laquelle il travaille, ses missions peuvent varier. Polyvalent dans les petites structures, il assure souvent en plus le suivi, l’ordonnancement et la planification de la production. Dans les entreprises de taille plus importante, il peut être spécialisé (types de procédé, sécurité, qualité) rattaché à la production ou directement intégré au sein du service méthodes (très grandes structures). 

Le poste d’ingénieur méthodes est généralement accessible après quelques années d’expérience mais un jeune diplômé ayant effectué des stages significatifs peut débuter dans cette fonction. 

Études / Formation pour devenir Ingénieur / Ingénieure méthodes de production

Bon connaisseur du milieu industriel dans lequel il évolue, l'ingénieur méthodes a un niveau bac + 5. Exemples de formations :

niveau bac + 5 

  • diplôme d’ingénieur généraliste ou spécialisé (aéronautique, automobile, agroalimentaire, chimie…)
  • master professionnel en gestion de production industrielle, génie des systèmes industriels, sécurité des systèmes informatiques

Salaires

La fourchette de salaire d’un ingénieur débutant se situe entre 2 500 € et 3 500 €.  

Par la suite, le salaire varie en fonction de l’expérience et de la taille de l’entreprise qui détermine généralement l’importance de la production à gérer.

Evolutions de carrière

Après plusieurs années d’expérience, l’ingénieur méthodes peut évoluer vers des postes de directeur technique ou de directeur de la production. 


Crédit photo : Fotolia