https://www.cidj.com/

Ingénieur / Ingénieure en optique de précision

  • Matériaux - Industrie
Vient de paraître ! Nouveau Guide des secteurs qui recrutent : à découvrir
L’ingénieur(e) en optique de précision participe à la conception, à la fabrication et à la vente de composants optiques. Il/elle exerce un métier de pointe qui nécessite au minimum un niveau bac + 5.

Description métier

L’ingénieur en optique de précision conçoit, produit et commercialisent de nouveaux appareils qui utilisent l’optique ou améliorent ceux déjà existants. 

Il peut être spécialisé dans une technique particulière : 

  • l’optique et ses diverses applications instrumentales : photo, astronomie
  • l’optronique : science associant l’optique et l’électronique utilisée dans les télécommunications, la microchirurgie, la surveillance (radars, nucléaire)
  • la photonique : sciences et technologies en rapport avec la lumière utilisée dans l’industrie, la recherche, le spatial, la défense, matériel médical (scanner, endoscope)

Au sein d’un bureau d’études ou d’un laboratoire de recherche, il exerce principalement comme ingénieur R&D. Sa mission consiste alors à élaborer et tester de nouveaux instruments pour l’industrie ou la recherche scientifique. Une fois le nouvel instrument conçu ou amélioré, il valide le cahier des charges et le dossier de définition et d’avant-projet. 

En entreprise, ses activités se concentrent plutôt sur la supervision et l’organisation de la production (ingénieur production ou fabrication, ingénieur méthodes). Il encadre des équipes des équipes de conception et de production et certifie la qualité des produits finis. Dans ce cadre, il est amené à travailler avec d’autres ingénieurs spécialisés en électronique, en informatique logicielle par exemple. 

Il peut également être chargé de commercialiser ces équipements (ingénieur technico-commercial, ingénieur d’affaires). Il doit donc dans ce cas avoir à la fois des compétences techniques et commerciales. 

Les technologies liées à l’optique se développant sans cesse, l’ingénieur opticien a de beaux jours devant lui. Revers de la médaille, pour être performant et toujours au top, il est indispensable pour l’ingénieur en optique de réactualiser en permanence ses connaissances et de se tenir au courant des avancées technologiques relatives à son domaines d’activité. 

En fonction de son activité, l’ingénieur doit avoir en sus des connaissances en optique des connaissances en informatique, en électronique, en chimie ou en physique. 

L’industrie constitue le 1er débouché des jeunes ingénieurs opticiens notamment dans les secteurs de l’industrie aéronautique et aérospatial, les télécommunications, les intruments d’optique, l’ingénierie nucléaire, le biomédical. Dans une moindre mesure, la recherche publique propose également quelques postes (CNRS, CEA…)

Études / Formation pour devenir Ingénieur / Ingénieure en optique de précision

Un niveau bac + 5 est indispensable. Exemples de formations : 

niveau bac + 5

  • Diplôme d’ingénieur en optique: Polytech Paris Sud, Enssat Lannion, Télécom Saint Etienne, Institut d’optique Graduate School ParisTech
  • Master recherche lumière matière intéraction : UPMC
  • Master professionnel en ingénierie optique : UPMC
  • Master laser optique matière : Institut d’optique Graduate School ParisTech
  • Master optique image vision :  université de Saint Etienne, UPEC
  • Master électronique, énergie électrique, automatique (EEA) parcours réseaux optiques et photonique (ROSP) : Paris Saclay
  • Master optique : université de Nice Sophia Antipolis
  • Master instrumentation, mesure et métrologie parcours électronique et instrumentation : université littoral côte d’opale
  • Master traitement du signal et des images : université littoral côte d’opale

pour plus de détails sur les masters : www.trouvermonmaster.gouv.fr

Pour ceux qui souhaitent poursuivre dans le domaine de la recherche, nécessité de poursuivre vers un doctorat. 

 

Salaires

A partir de 2 800 €.

Evolutions de carrière

Après plusieurs années d’expérience, possibilité de prendre en charge pour un ingénieur R&D des projets plus ambitieux et plus coûteux. 


Crédit photo : Unsplash