https://www.cidj.com/

Ingénieur / Ingénieure cloud computing

Synonymes : architecte cloud computing, ingénieur cloud et virtualisation, architecte big data

  • Numérique - Multimédia - Audiovisuel
  • Informatique - électronique
L’ingénieur / ingénieure cloud computing est en charge du déploiement, du stockage et de la gestion des données sur des serveurs situés hors de l’entreprise dans des datas centers. C’est un(e) spécialiste des algorithmes, de la programmation et de l’architecture de logiciels et réseaux.

Description métier

L’ingénieur / ingénieure cloud computing (littéralement, informatique dans les nuages) s’attache à remplir plusieurs missions : sécurisation des données sensibles dématérialisées ; optimisation des consommations d’énergie des data centers ; architecture logiciel / infrastructure ; gestion Big data (données massives) en tant que data scientist.

Selon son contrat et l’entreprise qui l’emploie, l’ingénieur cloud est plus spécialisé dans l’une ou l’autre de ces missions.

Chef de projet, l’ingénieur cloud a la responsabilité de la relation entreprise cliente/fournisseur. Trois modèles de services sont à sa disposition : le SaaS (software as a service), le PaaS (platform as a service), et l’IaaS (infrastructure as a service).

L’ingénieur cloud computing a un excellent niveau en informatique. Il maîtrise de nombreux outils numériques et langages informatiques : 

  • environnements GNU/Linux, Microsoft Windows…
  • services : Postfix, filtrage de contenu, Bacula…
  • stockage : Apache 2, FreeRadius, Proftpd, Bind, MySQL, OpenLDAP…
  • virtualisation : xen, KVM ou VMWare…
  • base de données : architecture BDD, MySQL, NFS, DRBD…
  • développement : PHP, Perl, liaisons SQL…

Face à la multiplication et à la profusion des données numériques, l’architecte big data fait  partie des profils les plus recherchés du big data.

Études / Formation pour devenir Ingénieur / Ingénieure cloud computing

Les ingénieurs cloud computing ont un niveau bac + 5 en informatique avec une spécialisation réseaux, cloud computing, systèmes distribués...Exemples de formations : 

niveau bac + 5 

  • Diplôme d'écoles d'ingénieur spécialisées en informatique et réseaux, en intelligence artificielle ou big data : Isep, Epita, Télécom Lille1, Télécom ParisTech, Eurecom, Télécom Bretagne, Télécom SudParis, Itescia, Supinfo, IMT Mines Ales, Ensisa, ESAIP, 
  • Masters : cloud computing (Isep) ; cloud computing & mobility (Insset)
  • Master pro génie des systèmes industriels spécialité cloud computing and mobility 
  • MBA spécialisé en cloud business management (ECD Paris Business School),

Plus de détails sur les masters : www.trouvermonmaster.gouv.fr

niveau bac + 6

  • Mastères spécialisés (MS) : virtualisation et cloud computing (Istescia)

A noter : la formation « executive certificate : architecture cloud computing » à l’Ecole centrale.

Salaires

Débutant : 2 700 €

Intermédiaire : 3 600 €

Confirmé : 4 500 €

Evolutions de carrière

ingénieur cloud computing est un métier qui s'installe sur le marché de l'emploi. L'évolution le conduira vers des postes à responsabilités dirigeantes.


Crédit photo : Kirill Kedrinski - Fotolia