https://www.cidj.com/

Guide conférencier / Guide conférencière

Synonymes : guide-interprète, médiateur du patrimoine

  • Hôtellerie - Restauration - Tourisme
Le guide-conférencier ou la guide-conférencière a en charge l'accueil des touristes français et étrangers pour des visites de monuments, musées, sites historiques, villes et régions.

Description métier

Le métier de guide-conférencier remplace aujourd’hui les quatre formes d’exercice qui permettaient jusqu’alors la conduite des visites commentées dans les musées et monuments historiques (guide-interprète régional et national,guide-conférencier des villes et pays d’art et d’histoire, conférencier national).

Le guide-conférencier ou la guide-conférencière permet aux visiteurs français et étrangers de découvrir et d'apprécier le patrimoine culturel et architectural français.

Pour exercer son activité, il doit avoir une bonne culture générale, des connaissances approfondies en histoire, histoire de l'art, ethnographie... et linguistiques !

Chaque visite nécessite une préparation assez poussée pour pouvoir répondre à des questions parfois très pointues. Cette préparation consiste dans la recherche et la lecture d'ouvrages sur le sujet, l’appropriation de plans et d’itinéraires… mais c’est aussi un travail de relations publiques avec les responsables ou propriétaires des sites pour obtenir les autorisations nécessaires.

Certaines excursions sont à élaborer de toutes pièces en fonction d’un public spécifique.

Pendant la visite elle même, le guide-conférencier doit s’adapter aux centres d’intérêt de son public, respecter les contraintes de temps et parfois, à l'issue de la visite, animer un débat.

Dans le cas d'excursions ou de circuits de plusieurs jours, le guide-conférencier peut être amené à veiller à l'organisation matérielle : hôtellerie, restauration..., il est alors guide-accompagnateur.

Les guides conférenciers exercent en indépendant ou comme salarié (le plus souvent salarié à la mission en CDD auprès de différents employeurs). 

Ils peuvent faire visiter et découvrir une très grande diversité de lieux ou d'espaces. 

Le conférencier des musées nationaux officie dans le réseau des musées nationaux français (une soixantaine d'établissements)

Le guide-conférencier vit au rythme des saisons touristiques, sa disponibilité doit être totale et les rentrées financières ne sont pas toujours très régulières. Flexible, il doit aussi savoir s'adapter aux nouvelles attentes et demandes du publics (thématiques de visites, usage d'audioguides ou de tablettes). Bon communication et pédagogue, le guide-conférencier doit renouveler et étoffer ses connaissances régulièrement. 

En plus de son sens du contact, il doit avoir l’esprit commercial pour démarcher les éventuels employeurs.

Études / Formation pour devenir Guide conférencier / Guide conférencière

Pour exercer ce métier, il faut être titulaire de la carte professionnelle de guide-conférencier. Cette carte est pérenne et nationale. 

Cette carte s'obtient avec les diplômes et formations suivantes : 

  • la licence professionnelle développement et protection du patrimoine culturel, spécialité ou mention guide-conférencier  accessible aux candidats ayant validé un niveau bac+2.
    Ce diplôme est préparé dans une quinzaine d'universités.
     
  • master + validation de trois unités d’enseignement (compétences des guides-interprètes, mise en situation et pratique professionnelle, langue vivante étrangère) 

Liste des établissements proposant ces formations sur le site de l'Ancovart.
 

Salaires

Le guide conférencier est souvent rémunéré à la journée. Un salarié gagne entre 150 et 200 € brut par jour. Un guide interprète, travailleur indépendant peut percevoir 260 à 280 € brut par jour.

Evolutions de carrière

De par son expérience professionnelle et son carnet d’adresses, le guide conférencier peut devenir cadre commercial chez un tour opérateur ou une agence de voyage.


Crédit photo : Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...