Paces : l'université d'Angers remplace la 1re année de médecine par le PluriPASS

  • PACES
Paces : l'université d'Angers remplace la 1re année de médecine par le PluriPASS

La Paces compte 80 % d’échecs. C'est un concours ultra-sélectif qui ne donne sa chance qu’aux meilleurs élèves. Pour diversifier le profil des étudiants en médecine et faciliter leur réorientation en cas d'échec, des universités testent de nouvelles passerelles. Rencontre avec Catherine Passirani, coordinatrice du projet PluriPASS à Angers et co-responsable de la Paces.

Quelles seront les grandes nouveautés de la Paces à Angers ?

Depuis 2015, nous avons ouvert un parcours PluriPASS qui remplace la Paces. Ce nouveau parcours est un véritable parcours sciences de la santé qui n’est plus uniquement destiné au concours de médecine. Il permet aux élèves de découvrir d’autres métiers de la santé.

Quelle différence entre une Paces classique et le PluriPASS ?

En Paces, s'ils échouent au concours, les étudiants doivent soit redoubler soit se réorienter. La plupart du temps, les élèves n’obtiennent pas d’équivalence et perdent 1 an, voire 2 ans. Le parcours PluriPASS veut éviter cela. Ce nouveau parcours n’est plus uniquement destiné à passer le concours de médecine.

Les étudiants ont des cours dans 3 grands domaines : science du vivant, sciences de l’ingénieur et sciences humaines et sociales. Ils peuvent valider leurs semestres sur contrôle continu. À la fin des deux premiers semestres, tous les étudiants qui ont une note supérieure à 10 valident leur 1re année. Les mieux notés entrent en médecine. Les autres peuvent poursuivre en 2e année. C'est une seconde chance pour eux d’intégrer médecine à la fin du 3e semestre, sur contrôle continu et classement. Ceux qui échouent à nouveau mais qui ont une note supérieure à 10 peuvent poursuivre le 4e semestre plurisanté et, ainsi, valider une L2.

Quel est le programme des cours ?

La 1re année, les cours sont très denses. Le programme est le même qu’en Paces, avec un peu moins de biologie et un peu plus de sciences humaines et sociales. Il y a aussi de l’anglais, des cours de culture numérique et, en option, un cours de découverte des métiers de la santé. Ces deux années PluriPASS ont aussi pour but de faire découvrir aux élèves d’autres métiers de la santé.

Peut-on redoubler la première année ?

Oui, les élèves peuvent redoubler la 1re année. Mais ils ne sont pas intégrés dans le classement du second semestre. Ils doivent attendre le 3e semestre pour tenter leur 2e chance.

Est-ce plus facile d’obtenir le concours en passant par le PluriPASS ?

Non. Il y a, comme pour les autres Paces, un numerus clausus à respecter. On prend 75 % des places du numerus clausus à la fin de la 1re année et 25 % à la fin du 3e semestre. Par contre, ce parcours facilite la réorientation. S'ils valident leurs semestres, les élèves recalés n’auront pas perdu de temps.

Après avoir validé ses semestres, vers quelles études peut-on s’orienter ?

Nous avons 9 licences partenaires : sciences de la vie, chimie, biologie, sciences physiques, droit, économie, gestion, psychologie et informatique. Nous avons également 150 places réservées dans les écoles d’ingénieurs partenaires. Ce parcours ouvre donc de nombreuses possibilités aux étudiants.

Qui peut s’inscrire ?

Les bacs S avec une mention "assez bien" et les bacs ES et L mention "bien" peuvent s’inscrire. Il faut être motivé et travailleur car l’année est dense. Nous ne prenons que les élèves de l’académie d’Angers. 1 300 places sont disponibles. 

Valérie François © CIDJ
Article mis à jour le 07/03/2018 / créé le 23-03-2015