• actualité

Rentrée scolaire 2022 : ce qui change dans les lycées d’Île-de-France

  • Rentrée scolaire
Rentrée scolaire 2022 : ce qui change dans les lycées d’Île-de-France

Ordinateur offert à l’entrée en seconde, diminution du prix minimal de la cantine, déploiement de purificateurs d’air dans les gymnases et salles de sport, mais aussi soutien scolaire gracieux. Pour cette rentrée 2022, la région Île-de-France multiplie les annonces pour améliorer le lycée public.

En Île-de-France, le retour des lycéens sur les bancs de l’école, c’est aujourd’hui pour 525 000 jeunes. Si les vacances estivales se conjuguent désormais au passé, les bonnes nouvelles arrivent maintenant. Équipement informatique, logiciels d’apprentissage, frais de restauration en baisse, lutte contre la précarité menstruelle, aide scolaire : la région met les bouchées doubles pour améliorer le quotidien des lycées publics comme celui des lycéens.

Le changement passe par le numérique

Tous les élèves entrant en seconde, mais aussi leurs professeurs, vont recevoir un ordinateur sur lequel sera chargé la suite bureautique (Microsoft), les versions numérisées des manuels scolaires, ainsi qu’une palette d’outils de type ENT : Monlycee.net, Mesgranules.fr, Pearltrees, Quioz (apprentissage des langues étrangères), Edumédia (sciences et mathématiques) et Adaptiv’langues (langue française). Dans cet esprit d’informatisation à tous les étages, tous les lycées proposeront à l’automne un accès Wifi, véloce et gratuit.

La précarité dans le viseur

À la cantine, il va y avoir du changement avec une tarification révisée à la baisse. Ainsi, le prix du repas pour les lycéens de foyers à faibles revenus va être réduit à 50 centimes. Sur l’année, pour la première tranche de quotient familial, la diminution représente une baisse totale de 80 €. Dans les toilettes, c’est l’intégralité des lycées publics d’Île-de-France qui se voit équipés de distributeurs de protections périodiques bio, garanties sans perturbateurs endocriniens. Au rayon de l’hygiène personnelle, un kit anti-Covid sera également remis à chaque élève à la rentrée.

Mesures de qualité de l’air et de niveau scolaire

Dans le dessein de mesurer la qualité de l’air dans les lycées, tous les gymnases et salles des professeurs seront équipés d’ici les vacances de la Toussaint de capteurs de CO2. Il s’agit d’ailleurs de pratiquer un audit à grande échelle dont les résultats seront rendus publics prochainement. Toujours au registre de l’évaluation, la région amorce un nouveau mécanisme d’aide aux devoirs au sein des établissements. Réalisées par des enseignants retraités (mais rémunérés à 25 €/h), ces études encadrées visent à soutenir les élèves en difficulté en améliorant leur méthodologie pour favoriser leur autonomie. Cette expérimentation démarre avec 20 lycées pilotes avant une généralisation du dispositif.

La rédaction © CIDJ
Actu mise à jour le 01-09-2022 / créée le 01-09-2022

Crédit photo : JackF - iStock

Vous pourriez être intéressé(e) par...