• actualité

Reconversion : changer de métier devrait être plus facile pour celles et ceux dont l’emploi est menacé

  • VAE
  • Formation pour les salariés
  • Financer sa formation
Un établissement fermé pour illustrer les conséquences de la crise sanitaire et la création du dispositif transition collective

Dévoilé le mois dernier, on attend encore des précisions sur les modalités du nouveau dispositif baptisé « transitions collectives ». Il devrait permettre aux salariés peu qualifiés et dont l’emploi est menacé par la crise liée à l’épidémie de Coronavirus de se former à des métiers d’avenir ou qui recrutent autour de chez eux. Explications.

Dans "le monde d’après", certains métiers pourraient être amenés à se transformer en profondeur, voire à disparaître. A l’inverse, d'autres pourraient sortir de la crise revalorisés.

Se former à un métier qui recrute

Malgré une embellie en octobre 2020, le taux de chômage reste supérieur à celui d'avant la crise, selon les derniers chiffres de Pôle Emploi. On compte aujourd'hui 3,794 millions demandeurs d'emploi de catégorie A (sans activité). Pour ne rien arranger, les annonces de plans sociaux continuent de se multiplier.

Pour y remédier, le nouveau dispositif vise à encourager les entreprises fragilisées à orienter leurs salariés vers une procédure de "transition collective" plutôt qu'à licencier. L'idée est de faciliter la mobilité entre métiers en développant les compétences des salariés.

En clair, un salarié dont l’emploi est menacé par la crise pourra, dans le cadre d’un accord avec son employeur, bénéficier d'une formation (jusqu'à 24 mois) pour se former à un métier porteur. Pour rappel, à l'heure actuelle, environ 200 000 emplois sont toujours vacants et ne trouvent pas preneurs.

L’Etat s’engage à financer l’intégralité (pour les entreprises de moins de 300 salariés) ou une partie de ce projet de reconversion (pour les entreprises de plus de 300 salariés).

Le dispositif sera géré par les associations Transitions pro, qui gèrent déjà le CPF de transition professionnelle. Le dispositif annoncé fin octobre, devrait être mis en place d’ici la fin de l’année 2020. Des plateformes mettront en relation les entreprise qui ont besoin de reconvertir leurs salariés et celles qui cherchent à recruter. A suivre...

 

La rédaction © CIDJ
Actu mise à jour le 27/11/2020 / créée le 27-11-2020

Crédit photo : Masaaki Komori/ Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...