• actualité

Parcoursup 2022 : attention, vous devrez hiérarchiser vos vœux à partir du 15 juillet !

  • Parcoursup
Parcoursup 2022 : attention, vous devrez hiérarchiser vos vœux à partir du 15 juillet !

Les candidats dont les vœux sont toujours en attente au 15 juillet devront les classer par ordre de préférence. Sous peine de les perdre définitivement.

Du nouveau en pleine procédure Parcoursup. Enfin presque. La possibilité de hiérarchiser ses vœux existe déjà sur la plateforme d’affectation dans l’enseignement supérieur. Elle devient désormais obligatoire pour les candidats sans aucune proposition d’admission au 15 juillet 2022.

4 jours pour hiérarchiser les vœux en attente

Jusqu’ici les candidats n’ayant pas reçu de réponse favorable (Oui ou Oui si) n’avaient pas à s’en inquiéter. Leurs vœux sur liste d’attente se trouvaient automatiquement conservés. Ce ne sera plus le cas à partir du 15 juillet, date à laquelle il faudra impérativement hiérarchiser ces vœux par ordre de priorité. Vous disposerez de 4 jours pour le faire, soit jusqu’au 18 juillet inclus. À défaut, vos candidatures ne figureront plus sur les listes d’attente des établissements.

Si vous recevez une proposition d’admission à partir du 19 juillet, vous devrez y répondre dans un délai de 24 h. En fonction de sa position dans votre liste, les établissements classés après ce vœu seront supprimés.

Cette nouvelle règle concerne uniquement les vœux effectués lors de la phase principale d’admission et non la phase complémentaire. Et elle apparaît comme un retour en arrière dans l’histoire récente des plateformes d’accès à l’enseignement supérieur.

Inaugurée en 2018, la plateforme Parcoursup se détachait de sa prédécesseure, AdmissionPostBac, notamment au sujet de la hiérarchisation des vœux. Plus question d’exiger des candidats de prioriser leurs souhaits au prétexte de lutter contre l’autocensure et d’encourager une plus grande liberté de choix. Alors, pourquoi ce revirement ?

Accélérer la procédure Parcoursup

Les candidats n’ont que peu de chances d’accéder à un vœu en attente après la fin de la phase principale d’admission. Sauf désistement d'un élève admis. Cela arrive, mais reste rare. La hiérarchisation des vœux permet de libérer plus rapidement d’autres vœux en attente. Au profit d’autres postulants. Il s'agit donc d'accélérer le processus d’admission.

Afin d'éviter que les candidats ne "retiennent" trop longtemps des vœux, Parcoursup subissait déjà une première volte-face en 2021. L'instauration d'un « répondeur automatique » permettait – et c'est toujours le cas –  de classer ses vœux en attente dès le début de la phase d’admission. Lorsqu’un établissement retient votre candidature, le répondeur automatique répond à votre place.

Peu utilisée, cette fonctionnalité facultative s’avère utile pour ne rater aucune proposition (et éviter une connexion quotidienne, source de stress et d’angoisse). Mais elle est surtout indiquée pour les candidats sûrs de leurs choix. Car impossible de revenir dessus.

Rappelons que, chaque année, des candidats se retrouvent sans affectation une fois la procédure terminée. À ce jour, 529 008 élèves de terminale sur 622 259 et 130 487 étudiants en réorientation sur 185 656 ont déjà reçu une ou plusieurs propositions d’admission, indique le ministère de l’Enseignement supérieur.

 

La rédaction © CIDJ
Actu mise à jour le 06-07-2022 / créée le 06-07-2022

Crédit photo : Pixabay

Vous pourriez être intéressé(e) par...