• actualité

Ecologie : Greta Thunberg et des jeunes reçus à l’Assemblée Nationale

  • Initiatives
  • Engagement
  • Citoyenneté
Ecologie : Greta Thunberg et des jeunes reçus à l’Assemblée Nationale

Aujourd’hui Greta Thunberg, figure du mouvement écologique en Europe, est invitée à l’Assemblée Nationale. Avec elle, plusieurs dizaines de jeunes, participent à une conférence-débat et assistent aux questions au gouvernement.

Greta Thunberg, véritable icône très médiatisée dans la lutte contre le dérèglement climatique est invitée à l’Assemblée Nationale, ce mardi 23 juillet, pour participer à une conférence-débat durant laquelle elle prononcera un discours. Avec elle, des jeunes, membres de mouvements pour le climat, seront également présents. Parmi eux, une vingtaine appartiennent au mouvement Youth4Climate et quatre d’entre eux liront un discours devant les députés.

Matteo fait partie de la délégation de jeunes présents. Pour lui, être reçu au sein de l’hémicycle est source d’espoir. « On va pouvoir parler de nos inquiétudes et les députés vont entendre la jeunesse de France. On espère que nos discours vont être entendus ». Le jeune lycéen parisien est très alarmiste quant à l’avenir de la planète. « C’est maintenant qu’il faut s’inquiéter parce que l’on peut encore agir. Demain il sera trop tard. Il faut qu’il y ait une vraie prise de conscience. Il ne faut pas attendre que les catastrophes climatiques arrivent chez nous pour nous réveiller ».

Même inquiétude du côté d’Aurore, Avignonnaise de 17 ans. « Je suis plutôt sceptique quant à l’avenir, parce qu’il faudrait repenser tout notre système qui pollue beaucoup trop. Mais pour ça, il faudrait du temps. Or, on en n’a pas beaucoup ». Pour autant, la jeune étudiante essaie de rester positive pour la journée. « Avec notre venue, c’est un dialogue qui s’ouvre. Je ne sais pas ce que ça va donner, mais je suis heureuse de pouvoir assister et prendre part à ce débat ».

Les jeunes de plus en plus engagés dans la lutte contre le dérèglement climatique ?

Le mouvement Youth4Climate rassemble des jeunes partout en France et a été l’instigateur des marches pour le climat, suivies par plusieurs dizaines de milliers de jeunes entre les mois de mars et mai 2019. « On organise des opérations pour marquer le coup. Par exemple les opérations lucioles qui consistent à éteindre les devantures des magasins qui ne respectent pas la loi en les laissant allumées toute la nuit » explique Matteo. « Nous organisons aussi des marches pour ramasser les déchets, on essaie de mener des campagnes de sensibilisation et nous faisons signer des pétitions » précise Aurore.

Pour la jeune femme, « de plus en plus de jeunes ont pris conscience de la réalité du dérèglement climatique et ce qui est important, c’est de se dire que chacun à son niveau peut agir. Par exemple, personnellement je me déplace en vélo, j’ai réduit ma consommation de viande et lorsque j’achète des vêtements je me rends dans des friperies ». Pour Matteo, « tant qu’il y a de l’espoir, il faut se battre et faire tout ce que l’on peut pour améliorer les choses ».

En France, en mars et mai dernier, de nombreux lycéens et étudiants étaient descendus dans la rue pour participer aux « Fridays for future » impulsés par la jeune Greta Thunberg. Des mouvements de mobilisation où chaque vendredi, ils tentaient d'inciter le gouvernement à mettre en place plus d’actions concrètes contre le réchauffement climatique et ses conséquences. « Pour faire bouger les choses chacun doit prendre ses responsabilités » explique Aurore. « Moi j’ai pris la mienne, à mon échelle. Les politiques, les entreprises doivent maintenant prendre la leur. Nous n’arrêterons pas le combat. Nous prévoyons une forte semaine de mobilisation dès le mois de septembre ».

Marine Ilario © CIDJ
Actu mise à jour le 23-07-2019 / créée le 23-07-2019

Crédit photo : Harrison Moore - Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...