• actualité

Apprentissage et contrat pro : l’aide à l'embauche prolongée en 2022

  • Formation pour les demandeurs d'emploi
  • Contrat de professionnalisation
signature d'un contrat en alternance

Alors qu'elle devait s’arrêter à la fin de l'année 2021, l’aide exceptionnelle à l’embauche d’un apprenti ou d’un contrat pro est finalement reconduite jusqu’en juin 2022.

L’aide financière pour les entreprises qui recrutent un apprenti est l’une des mesures phares du plan "1 jeune, 1 solution". 

Une aide aux entreprises qui peut faciliter votre recrutement

Plus de 520 000 contrats d’apprentissage ont été signés l’an dernier, soit une hausse de 42% par rapport à l’année précédente. Pour continuer à encourager ce mode de formation, alors que l’activité redémarre et que les recruteurs peuvent être tentés de miser sur les profils expérimentés qui sont tout de suite opérationnels et qui n’ont pas besoin d’accompagnement, l’aide exceptionnelle en faveur de l’apprentissage est prolongée. L’aide, qui avait déjà été reconduite une première fois au printemps jusqu’en décembre, est à nouveau prolongée pour six mois de plus.

Pour les contrats signés avant le 30 juin 2022, les entreprises pourront demander une aide de 5 000 € pour l'embauche d'un apprenti mineur, ou une aide de 8 000 € pour un apprenti de plus de 18 ans, quelque soit le niveau d’études.

Une nouvelle qui peut vous offrir des opportunités de recrutement. En effet, pour l’employeur, le coût de la première année d’alternance est quasiment nul. Un conseil : n’hésitez pas à parler de ce coup de pouce dans vos candidatures et à préciser que vous êtes éligible. Certaines entreprises peuvent ne pas connaître l'existence de ces aides qui pourraient faciliter votre embauche.

A savoir : l’aide à l’embauche en CDI ou CDD d’au moins 3 moins d'un jeune de moins de 26 ans n’est en revanche pour le moment pas prolongée et devrait donc s’arrêter en janvier 2021.

Pour les contrats pro, l’aide sera étendue aux plus de 30 ans

L’aide exceptionnelle s’applique également aux contrats d’apprentissage. Pour tout contrat signé avant le 30 juin 2022, elle s’élève à 5 000 euros pour un alternant de moins de 18 ans, et à 8 000 euros pour un alternant majeur de moins de 30 ans.

Jusque-là l’aide ne s’appliquait pas pour les contrats pro de plus de 29 ans révolus, mais le gouvernement souhaite rendre plus incitatifs les contrats de professionnalisation pour les adultes. Dans son plan de « réduction des tensions de recrutement » visant à investir dans la formation des actifs pour booster les embauches, il est prévu d’étendre l’aide à l’embauche de 8 000 euros afin qu’elle ne soit plus réservée qu’aux jeunes.

 

La rédaction © CIDJ
Actu mise à jour le 06/10/2021 / créée le 06-10-2021

Crédit photo : Amy Hirschi

Vous pourriez être intéressé(e) par...