Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (9 votes)

Service civique : les 10 choses à savoir avant de vous lancer

Service civique : les 10 choses à savoir avant de vous lancer
© V.G. / CIDJ

Vous avez entre 16 et 25 ans et vous souhaitez vous investir dans une mission d'intérêt général ?
Pensez au service civique ! Vous n'êtes alors ni salarié ni bénévole, mais volontaire et vous bénéficiez du soutien d'un tuteur. Voici les 10 choses à savoir si vous voulez vous lancer. 


1. Le service civique s'effectue dans des organismes à but non lucratif  autour de thématiques définies

Si vous voulez faire un service civique,la première chose à faire est de consulter les offres diffusées par l'Agence de Service Civique regroupées sous les thématiques suivantes : culture et loisirs, développement international et action humanitaire, éducation pour tous, environnement, intervention d’urgence en cas de crise, mémoire et citoyenneté, santé, solidarité et sports.

Animer une épicerie solidaire, effectuer des reportages pour une radio associative, organiser des stages de rink hockey pendant les vacances scolaires, sensibiliser à la protection de la faune dans une réserve naturelle, initier le grand public aux gestes de premiers secours..., les possibilités de missions sont variées.

Elles doivent être proposées par des associations, fondations, fédérations, ONG, ou des personnes morales de droit public (Etat, collectivités territoriales, établissements publics).

Faire un service civique dédié au sport

Désormais, vous pouvez faire un service civique dans une association sportive, une fédération sportive, un service sport d'une collectivité territoriale, ... L'objectif pour le ministère de la ville, de la jeunesse et des sports est de créer 4 500 services civiques dédiés au sport d'ici là fin de l'année et 15 000 nouvelles missions de service civique dédiés au sport d'ici à 2017. Connectez-vous sur le site de l'agence du service civique pour trouver votre mission.

Le volontariat de service civique pour les +de 25 ans

Le “volontariat” est une deuxième variante du service civique. Réservé aux plus de 25 ans, il permet également de mener des missions d'intérêt général, mais sur des périodes pouvant aller jusqu'à 24 mois et uniquement auprès d'associations ou de fondations reconnues d'utilité publique.
Vous percevez alors une indemnité de 115,46 à 773,18 €  et bénéficiez d'une couverture sociale complète.

2. Vous percevez une indemnité de 573 €

Le Service Civique est un engagement volontaire au service de l’intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans conditions de diplôme. Les missions sont indemnisées 573 euros par mois.
L'état  vous verse tous les mois une indemnité de 467,34 € et  votre organisme d'accueil vous verse aussi 106,31 € minimum pour la prise en charge des frais d'alimentation, de transport...

L’indemnité est la même pour les volontaires qui effectuent leur mission à l’étranger que pour ceux qui effectuent leur mission en France. Cependant, certains organismes d’accueil à l’étranger peuvent offrir des avantages supplémentaires (prise en charge de l’hébergement, valorisation légère de l’indemnité, ...).

3. Vous n'êtes pas salarié mais volontaire

En tant que volontaire en service civique vous avez un statut particulier. Vous devez intervenir en complément de l’action des salariés et bénévoles de votre organisme d'accueil et non les remplacer. Votre rôle peut par exemple consister à développer de nouveaux projets au service de la population,  démultiplier l’impact d’actions existantes en touchant davantage de bénéficiaires, renforcer la qualité du service déjà rendu par les salariés, et bénévoles de l'association....

Cela signifie notamment que vous ne pouvez pas exercer de tâches administratives et logistiques liées au fonctionnement courant de l'organisme (secrétariat, standard, gestion de l’informatique ou des ressources humaines...) ou seulement dans le cadre du projet auquel vous participez.

4. Aucun diplôme n'est obligatoire pour s'engager dans un service civique

Aucune formation, compétences particulières, expériences professionnelles ou bénévoles préalables ne peuvent être exigées. La motivation est le seul critère qui doit vraiment être pris en compte dans le cadre du service civique.

5. Au minimum, l'engagement est de 24h par semaine pendant 6 mois

Un service civique dure 6 mois minimum et 12 mois maximum et doit être réalisé en continu.
Votre engagement hebdomadaire doit être compris entre 24h et 48h, réparties sur 6 jours maximum. Si vous êtes mineurs, la durée est limitée à 35h par semaine réparties sur 5 jours.

6. Vous signez un contrat de service civique

Il vous faut signer un contrat de service civique pour fixer le lieu et la durée de la mission, les activités qui seront accomplies et les modalités de tutorat. Un avenant peut-être signé au cours de la mission pour modifier le nombre d’heures de mission, ou les activités qui vous sont confiées. Sauf cas exceptionnel, le contrat de service civique ne peut pas être prolongé. Le contrat doit être signé en deux exemplaires originaux, un pour le volontaire et un pour l'organisme d’accueil.

Le service civique ne relève pas du code du travail : il obéit à des dispositions propres définies dans le code du service national pour lindemnisation, les congés... Par exemple, vous avez le droit à 2 jours de congé par mois de service effectué (3 si vous êtes mineur).

A noter : vous pouvez rompre votre contrat sans préavis d'un mois si vous signez par ailleurs un contrat à durée déterminée d'au moins 6 mois ou un contrat à durée indéterminée. Dans tous les autres cas, vous pouvez rompre le contrat avant son terme mais moyennant un préavis d’au moins un mois.

7. Vous pouvez être étudiant ou salarié et faire un service civique en parallèle

Il est possible de faire un service civique en étant par ailleurs étudiant ou salarié (mais pas dans votre organisme d'accueil). Mais comme vous devez au moins vous engager 24 heures par semaine, assurez-vous que les deux soit bien compatibles.

8. Vous êtes suivi par un tuteur

Durant un service civique, vous avez un tuteur qui est votre référent principal dans l'organisme d'accueil et le garant du bon déroulement de votre mission. Il suit l'évolution de votre projet, vous accompagne  dans votre réflexion..
Si vous rencontrez un problème durant votre service civique ou que votre contrat n'est pas respecté, il est votre premier interlocuteur. Mais vous pouvez bien sûr aussi vous adresser à l'Agence du Service Civique.

9. Le service civique est aussi possible à l'étranger

Les missions de service civique peuvent être réalisées à l’étranger, auprès d’associations françaises agissant à l’étranger ou d’une collectivité territoriale française dans le cadre d’un projet de coopération décentralisée. Mais les offres sont moins nombreuses qu'en France et vous devrez vous renseigner sur les conditions de prise en charge des déplacements et du logement auprès de votre organisme d’accueil.
Etant donné que vous percevez une indemnité et non un salaire, il est plus fréquent de choisir une mission près de chez soi pour éviter les frais supplémentaires de logement...

A noter : sachez qu’il n’y a pas de conditions spécifiques à remplir pour faire un service civique à l’étranger. Les conditions sont les mêmes que pour un service civique en France.

10.  Vous recevez, à la fin de votre mission, une attestation de service civique

Vous recevez au terme de votre mission une attestation de service civique que vous devez signer et  faire signer au responsable de votre organisme d’accueil.
Un bilan nominatif décrivant les activités exercées et évaluant les compétences acquises au cours de votre mission doit également être établi par l'organisme d’accueil avec vous.

Par ailleurs, que vous soyez encore étudiant pendant votre service civique ou que vous envisagiez  de commencer ou de reprendre des études après celui-ci, vous pouvez  faire reconnaître votre service civique par votre établissement. Un décret a en effet été pris pour vous permettre :

- de faire inscrire les activités exercées lors de votre service civique en annexe de votre diplôme d'enseignement supérieur ;

- de demander à votre établissement, si vos missions de service civique correspondent à votre cursus, de vous dispenser de certains enseignements en vous accordant les crédits ECTS (European Credits Transfer System) correspondant à ces cours.

D'autres formes de volontariat
Avant de vous lancer, renseignez-vous également sur les autres formes de volontariat afin de choisir celui qui correspond au mieux à vos attentes : service volontaire européen (SVE)volontariat de solidarité internationale (VSI), volontariat international en administration ou en entreprise (VIA et VIE)...

 

Virginie Gruenenberger

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
Service civique : comment trouver une mission ?

Toutes les missions sont disponibles sur www.service-civique.gouv.fr Il est aussi possible de postuler directement en ligne.

Bénévolat - Volontariat
Peut-on faire une mission de service civique à l’étranger ?

Oui, les missions de service civique peuvent être réalisées à l’étranger, auprès d’associations françaises agissant à l’étranger ou d’une collectivité territoriale française dans le cadre d’un projet de coopération décentralisée.

Bénévolat - Volontariat
Je suis étudiant, est-ce que je peux m’engager en service civique ?

Oui, il est possible d’accomplir sa mission tout en étant étudiant.

Bénévolat - Volontariat
Service civique : ai-je droit à une indemnité ?

Oui, le volontaire en service civique a droit à une indemnité de 442 € par mois. Par ailleurs, la structure d’accueil lui verse une aide en nature ou en espèces d’un montant mensuel de 100 €.

 

Bénévolat - Volontariat
Service civique : est-ce que je suis couvert par la sécurité sociale en tant que volontaire ?

Oui, le service civique donne droit à une couverture sociale complète.

cliquez ici pour plus d'informations et de conseils pour les assurances pour chiens.
Bénévolat - Volontariat