Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3 (3 votes)

Changer d’auto-école

Changer d’auto-école
© Lassedesignen / Fotolia

Déménagement, conflits répétés avec un moniteur, cours inadaptés… Changer d’auto-école n’est pas interdit. Mais cette démarche exige quelques précautions préalables.

Avant d’envisager de quitter votre auto-école, vérifiez dans votre contrat ses modalités de résiliation et les frais qui s’y attachent (de transfert, de restitution de dossier). Ces dispositions vous engagent. Vous devez les respecter.

Il est également plus prudent de trouver, au préalable, une autre auto-école qui accepte de vous inscrire. Certaines sont réticentes à accueillir des élèves en cours de formation qui prendront moins de leçons de conduite qu’un débutant, et à qui il faudra affecter une place d’examen.

Un conseil. Ne changez pas d’auto-école sur un coup de tête. Cette démarche peut nuire à la continuité de votre apprentissage. En cas de griefs contre votre école de conduite, essayez de trouver une solution amiable par le dialogue (par exemple, changement de moniteur s’il s’agit d’une mésentente avec le vôtre).

La restitution de votre dossier

Vous devez récupérer votre dossier d’inscription auprès de l’auto-école que vous quittez. Il vous sera nécessaire pour vous inscrire ailleurs. Ce dossier, qui comprend votre fiche de suivi et votre formulaire d’inscription à l’examen, vous appartient.

L’auto-école ne peut pas refuser de vous le restituer. Toutefois, elle peut au préalable exiger le paiement des sommes que vous lui devez (par exemple, leçons prises non encore réglées).

Si vous n’obtenez pas gain de cause, envoyez-lui un courrier de mise en demeure, par lettre recommandée avec accusé de réception. En l’absence de réponse, contactez la préfecture (service du permis de conduire) pour expliquer vos difficultés. 

Bon à savoir. Votre contrat peut prévoir des frais de restitution de dossier. Auquel cas vous devrez les régler à condition que leur montant soit justifié et précisé.
Quels recours si vous aviez souscrit un forfait ?
Votre contrat doit prévoir les conditions de résiliation du contrat. Certains contrats stipulent que l’auto-école gardera toutes les sommes déjà versées et non consommées en cas de changement de prestataire. Cette clause ne peut toutefois pas vous être appliquée si le changement d’auto-école est dû à un motif légitime que vous ne pouviez pas prévoir lors de votre inscription (par exemple, mutation professionnelle). Encore faut-il être en mesure de le prouver.

Anaïs Coignac - Anne-Marie Le Gall

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.