Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Un an en immersion totale anglais: que faire?

Animés par les conseillers du Centre d’Information et de Documentation Jeunesse (Cidj), les forums Cidj.com vous permettent d’obtenir la réponse d’un professionnel de l’information des jeunes, à laquelle pourront s’ajouter les réactions, discussions et questions d’autres jeunes.

Portrait de EnglishLearner
offline
Inscription: 01/11/2015
Note:
Un an en immersion totale anglais: que faire?

Bonjour
à tous,

 

Je
suis étudiant et je vais me prendre une année de césure / de break dans mes
études pour partir 13 mois en immersion totale dans un pays anglophone.

 

Pour
l’instant j’ai un “bon niveau scolaire/académique”:

-je
peux lire sans problème les journaux anglophones

-je
peux comprendre l’essentiel des JT anglophones SANS sous-titres

-je
comprends les films anglophones AVEC sous-titres anglais

-je
peux tenir des conversations générales en anglais (en cherchant mes mots de
temps en temps, en faisant qql erreurs…) à condition que mon interlocuteur n’est
pas un accent trop prononcé et ne parle pas trop vite

 

Mon
but serait (en 13 mois) d’avoir un très bon niveau, de devenir fluent (sans pour
autant devenir bilingue), bref d’être capable de travailler en anglais
(indispensable pour mon projet pro).

 

Je
cherche donc comment utiliser mon année d’immersion…

Si
vous êtes donc déjà parti en immersion dans un pays anglophone n’hésitez pas à
me dire ce que vous y avez fait et si cela vous a été bénéfique.

 

Pour
l’instant mes pistes sont :

 

1)
Assistant de français dans un collège/lycée
(+ essayer de vivre en colocation
avec des anglophones)

Il
faut être étudiant et avoir au moins un niveau B1 d’anglais ce qui, je pense,
est mon cas.

Point
positif: possibilité de rencontrer beaucoup de personnes différentes avec qui
parler anglais + en travaillant que 20h par semaine ça me laisse le temps de
prendre des cours d’anglais à côté

Point
négatif: 20h par semaine à parler français à des élèves, ça casse un peu le
principe de l’ « immersion totale »

 

2)
Partir au pair

Déjà,
je me demande déjà si c’est possible pour un garçon?

Point
négatif: il est peut-être plus difficile de rencontrer des gens avec qui parler
anglais puisque l’on travaille chez l’habitant toute la journée

 

3)
Job
: partir à l’aventure sur place et trouver un job (+ chercher à vivre en
colocation avec des anglophones) (+ éventuellement prendre quelque cours d’anglais
le soir ou le week-end)

Je
me demande quel est le niveau d’anglais exigé pour les petits boulots?

Est-il
si facile qu’on le dit de trouver des petits boulots en Angleterre ou en Australie?

Je
suis déjà au courant pour le Visa Vacances Travail

 

4)
Le woofing
: nourri-logé-blanchi dans une ferme contre quelques heures de
travail chaque jour.

Point
négatif : je ne sais pas si le fait d’être à l’écart dans une ferme me
permettra vraiment d’améliorer mon anglais, surtout si les autres « woofeur »
sont comme moi des non-natifs

 

5)
Enfin certaines assos proposent des formules payantes
cours de langue + aide à
trouver un petit boulot payé ou un stage non payé. Je ne sais pas quoi en
penser, si ça vaut le coup ou non. J’ai aussi peur qu’avec ce genre d’organisme
je me retrouve au sein d’une cohorte de français.

 

Enfin
je me demande où partir ?
Royaume-Uni, USA, Australie, Nouvelle-Zélande,
Canada…

Il
y a peut-être des pays où il est plus simple que d’autres de trouver un job ?
Je suis déjà au courant pour le Visa Vacances Travail

Sachant
que je veux éviter au maximum les francophones durant mon immersion, je pense
que je devrais éviter Londres…


Bref
je suis intéressé par tout témoignage de personnes ayant tenté l’immersion
totale.

Merci
d’avance

Aucun vote pour l'instant.
offline
Inscription: 03/07/2012
Note:

English learner,
En attendant des témoignages, vous avez mentionné les possibilités de départ et vous trouverez sur ce site des informations pratiques en cliquant ici
Par ailleurs, au CIDJ vous pouvez rencontrer un conseiller à la mobilité internationale tous les jeudis à partir de 14h. Accès libre, sans RDV.

Répondre