Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Contrat de professionnalisation pour étudiants étrangers âgés de plus de 26 ans

Animés par les conseillers du Centre d’Information et de Documentation Jeunesse (Cidj), les forums Cidj.com vous permettent d’obtenir la réponse d’un professionnel de l’information des jeunes, à laquelle pourront s’ajouter les réactions, discussions et questions d’autres jeunes.

Portrait de cvaldivia83
offline
Inscription: 09/10/2015
Note:
Contrat de professionnalisation pour étudiants étrangers âgés de plus de 26 ans

Bonjour CIDJ,
J'ai une question très particulière: Je suis une étudiante en M2 Littérature à Paris 13, je suis péruvienne et je j'ai 31 ans. Du fait que le marché éditoriale est en crise, j'ai décidé de changer de parcours et je viens d'être accepté pour un MBA (BAC + 5) dans deux écoles de commerce, INSEEC et ESG.
L'école ESG offre une formation en alternance et aussi une alternance avec un contrat de professionalisation. Je voudrais savoir, est-ce que j'ai le droit à acceder à un contrat de professionalisation auprès d'une entreprise? 
J'ai déjà vu que pour les étudiants étrangers il y a la possibilité de demander une Autorisation Provisoire de Travail (APT) mais, est-ce que cela s'applique bien aux étudiants âgés de plus de 26 ans?
J'espère que vous pouvez m'aider avec cette question.

Aucun vote pour l'instant.
offline
Inscription: 03/07/2012
Note:

bonjour Cvaldivia83,
je vous mets ce que nous avons déjà répondu sur un autre post:
"L’autorisation de travail est accordée de droit à l’étranger autorisé à
séjourner en France pour la conclusion d’un contrat d’apprentissage ou
de professionnalisation à durée déterminée. Une autorisation de travail
doit donc être délivrée à toute personne en situation régulière en
France, disposant d’une carte de séjour autorisant l’exercice d’une
activité professionnelle en cours de validité (ce qui est le cas de
toutes les cartes de séjour mentionnées à l’article R. 5221-3 du code du
travail et ayant conclu un contrat d’apprentissage ou un contrat de
professionnalisation, sous réserve que le contrat signé soit conforme
aux prescriptions légales ; il revient à l’employeur de vérifier
l’existence des pièces justificatives (titre de séjour et autorisation
de travail) avant le début de l’exécution du contrat. Pour plus de
précisions sur cette disposition particulière, on peut se reporter à la
Circulaire DGEFP du 19 juillet 2012."
bonne journée

Répondre