Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Tolérance, respect, paix… Des lycéens expriment leur solidarité

Tolérance, respect, paix… Des lycéens expriment leur solidarité

À l’image d'Inside Out de l’artiste JR, des portraits géants de jeunes ont été installés sur la façade d'un lycée, en Alsace. Un projet qui a permis à 126 lycéens de s'exprimer sur la paix, la tolérance et le vivre-ensemble, après les attentats de 2015.

"L’air que l’on respire est le même pour tous", "La paix dans le monde commence dans le cœur de chacun", "Tolérance", "Respect", "Paix"… Sur 126 posters, de 1,35 m * 95 cm, les élèves du lycée des métiers Schweisguth de Sélestat, en Alsace, se sont exprimés sur leur vision du vivre-ensemble. 

Affirmer les valeurs du vivre-ensemble

"Après les attentats de Charlie Hebdo et du 13 novembre, je me suis demandé quelle action nous pouvions mettre en place pour affirmer les valeurs de la République et du vivre-ensemble au sein du lycée. J’ai pensé au projet Inside Out de l’artiste JR. J'ai envoyé un mail et on m’a expliqué comment procéder et le cahier des charges à respecter (portraits en noir et blanc, plan américain…).
Quand le projet a été présenté, les élèves étaient d'abord perplexes parce qu’ils ne parvenaient pas à visualiser le rendu. Mais, lorsque je leur ai montré un exemple, ils ont été très enthousiastes. Finalement, 126 personnes se sont portées volontaires", relate Lila Boulbair, conseillère principale d'éducation (CPE) du lycée. 

Faire passer un message

"Les attentats nous ont beaucoup atteints. Ça me paraissait important de participer à ce type d’action, de montrer aux gens touchés que l'on est avec eux, qu’on les soutient ", explique Tiphaine en 1re accompagnement, soin et services à la personne.

"Lorsque nous avons discuté des attentats en classe, les élèves étaient vraiment bouleversés, par les tueries du Bataclan, en particulier. Ils se sont rendu compte que n’importe qui peut être attaqué n’importe où. Ils étaient anxieux, se demandaient ce qu’ils feraient s’ils étaient touchés. Certains se demandaient qui étaient les terroristes et pourquoi ils avaient fait ça. Il y avait beaucoup d’incompréhension. En participant à ce type d’action, ils ont eu le sentiment d’être moins passifs et ont pu faire passer un message", souligne Cécile Reinbolt, professeure de lettres allemandes et référente culture du lycée.

Un écho auprès du passant lambda

Les 126 posters de 1,35 m par 95 cm ont été installés début mars sur la façade du lycée. Les réactions ont été positives tant du côté des élèves que de leurs proches et de leurs professeurs.

"Les attentats nous ont fait réaliser ce qu’il peut se passer à côté de chez nous. Ils nous ont rendus plus solidaires. Travailler sur ce projet nous a fait du bien et nous a rassemblés. Nous avons pris conscience de l’importance du vivre-ensemble", résume Tiphaine.

"À l’extérieur de l’établissement, les passants s’arrêtent, regardent les portraits, lisent les messages, prennent des photos… Ils sont interpellés. Au-delà de l’impact que ce projet a eu sur les élèves, il trouve aussi un écho auprès du passant lambda, et c’est exactement l’effet souhaité", conclut Lila Boulbair.

Inside Out de JR
Connu pour ses portraits grand format en noir et blanc collés dans les rues du monde entier (France, Brésil, Palestine, Inde, Kenya…), le photographe JR développe Inside Out en mars 2011. Un "projet d'art global" qui invite les gens à réaliser un portrait avec un message et à l’exposer dans l’espace public. Plus de 260 000 personnes, dans 129 pays, y ont déjà participé.

Isabelle Fagotat

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.