Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4.3 (8 votes)

Conseiller / Conseillère principal(e) d'éducation - CPE

Conseiller / Conseillère principal(e) d'éducation - CPE
© Dominique Santrot / CIDJ

Au collège ou au lycée, trois grands domaines de compétences sont assignés au conseiller principal d’éducation : le fonctionnement général de l’établissement, la collaboration avec les enseignants et l’animation éducative auprès de tous les élèves.

Description métier

Spécialiste de la vie scolaire dans tous ses aspects, le conseiller principal d'éducation (CPE) exerce son métier sous la responsabilité du chef d’établissement, collège ou lycée.

Le détail de ses fonctions dépend du contexte et de l’environnement de son établissement, mais ses missions générales restent définies avec précision.

Le CPE assure avant tout le fonctionnement de l’établissement. À ce titre, il organise le service du personnel de surveillance, contrôle l’assiduité des élèves et les effectifs des classes.

Il veille au respect du réglement intérieur et des consignes de sécurité par les élèves (récréations, intercours, permanences, déjeuners, entrées et sorties…).

En relation régulière avec les enseignants, il recueille toutes les informations sur le comportement et les activités des élèves. Il suit la vie des classes, propose des projets (visites, conférences, voyages…) ou collabore à leur mise en œuvre. Il participe également aux conseils de classe.

En ce qui concerne l’animation éducative, le CPE est en relation directe avec les élèves, personnellement et collectivement. C'est à lui que les élèves s'adressent en cas de problème : absence, retard, exclusion, maladie, incivilité, violence… Le CPE doit savoir répondre à tous les problèmes rencontrés.

Il organise des concertations si nécessaire, et gère aussi la participation des représentants des élèves aux conseils d’établissement. C’est lui, enfin, qui supervise les élections des délégués des élèves.

Vu la diversité de la population scolaire, le champ d’intervention des CPE s’étend progressivement, ce qui rend parfois leurs conditions de travail d'autant plus difficiles. Au premier chef, l’imprévisibilité des tâches à assurer lors d’une journée de travail reste une caractéristique de ce métier.

Pour exercer ce métier, capacité d’improvisation, psychologie, sens du dialogue, fermeté et équilibre nerveux sont indispensables.

Études / Formation pour devenir Conseiller / Conseillère principal(e) d'éducation - CPE

Les CPE des établissements publics ou privés sous contrat sont recrutés sur concours national. Pour concourir, le candidat doit être en M1 de master MEEF (métiers de l'enseignement, de  l'éducation et de la formation) mention encadrement éducatif. Après une année comme stagiaire (année de M2), il doit justifier de l'obtention du master pour être titularisé. 

315 postes en 2015 au concours externe.

Évolutions

Sur concours interne, un CPE peut être promu de grade en grade, jusqu’au stade de CPE “hors classe”.

Après 5 années d'exercice, un  CPE peut devenir adjoint au chef d'établissement, puis chef d'établissement (sur concours).

Salaires

Environ 1 700 € net par mois (+ primes éventuelles) pour un CPE débutant, 3 000 € en fin de carrière.

Les CPE sont rémunérés selon la même grille indiciaire que les professeurs des écoles et les professeurs certifiés.

Secteurs associés

Synonymes

  • CPE
  • Métier qui recrute : Oui

En savoir plus

Ministère de l’Éducation nationale
www.education.gouv.fr
Voir notamment les systèmes d’information et d’aide aux concours (Siac2) pour connaître les modalités de recrutement.

Portail national des professionnels de l'éducation
www.eduscol.education.fr

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.