Estimation des volumes d’eau prélevables annuellement et en période de basses eaux par deux approches simples sur chacun des secteurs en équilibre quantitatif fragile des vallées d’Oise du bassin Seine-Normandie dans l’Aisne et dans l’Oise.

2 postes Environnement, développement durable

DREAL Hts-de-France / Sce Eau & Nature

AMIENS (80000)

Offre publiée le 09/01/2023

Missions du stagiaire

Vos principales missions

Dates : de début février à fin juillet 2023, soit 6 mois dans le cadre d'un travail de fin d'étude école d'ingénieur ou Master2. Stage rémunéré.

Nombre de stagiaires recherchés : 2

Objectif du stage : L’objectif est de réaliser les traitements de données nécessaires à l’évaluation de volumes prélevables annuels et, dans la mesure du possible, en période de basses eaux, suivant deux approches complémentaires, la seconde ayant pour vocation de vérifier la solidité des résultats obtenus par la première. Il n’appartiendra pas au stagiaire de définir les volumes prélevables. Il s’agira de renseigner un tableau de synthèse qui sera proposé au groupe de travail piloté par les services de l’État (DDT, DREAL) pour orienter les travaux du groupe.

Ce tableau devra regrouper les éléments suivants par année civile :

· Recharge hivernale (octobre de l’année n-1 à mai de l’année n) en m3 ;

· Qualification de la recharge hivernale (5 classes sont proposées et basées sur les quantiles (fréquences 20%, 40%, 60%, 80%) : très déficitaire, déficitaire, moyenne, excédentaire, très excédentaire) ;

· Nombre de dépassements des seuils ESU en précisant les mois concernés et le nombre de jours pour chaque mois concerné ;

· Nombre de dépassements des seuils ESO en précisant les mois concernés et le nombre de jours pour chaque mois concerné ;

· Prélèvements annuels totaux ;

· Prélèvements annuels en eau de surface ;

· Prélèvements annuels en eau souterraine ;

· Prélèvements estivaux totaux ;

· Prélèvements estivaux en eau de surface ;

· Prélèvements estivaux en eau souterraine.

 

Pour chaque item (recharge, dépassements, prélèvements), des codes couleurs pourront permettre une visualisation rapide des variabilités rencontrées sur la période courant depuis 1990.

 

 

Éléments complémentaires :

- Première approche : calcul du ratio prélèvement annuel / recharge à partir des données disponibles sur la période courant depuis 1990 ;

 

Cette approche sera menée à partir des données disponibles mises à disposition par la DREAL et les DDT de l’Aisne et de l’Oise, notamment stations de mesure de débits et piézomètres de référence, valeurs seuils à considérer comme débits d’objectif et/ou piézométrie d’objectif (VCN3 3 ans secs mensuels sur les stations de référence des eaux de surface et les niveaux mensuels de période de retour 3 ans sec pour les piézomètres de référence), seuils de référence mensuels inscrits dans les arrêtés cadre-sécheresse (au moment de la réalisation du stage), données de débits journaliers des stations de référence sur la période ou la plus longue possible pendant cette période (Banque Hydro https://www.hydro.eaufrance.fr/), · données des hauteurs d’eau souterraine journalières des piézomètres de référence sur la période (Banque ADES https://ades.eaufrance.fr/), données de pluies, ETP, ruissellement, recharge, données annuelles des prélèvements par usage, données du réseau ONDE (observatoire national des étiages, disponibles uniquement sur la période 2012-2022 https://onde.eaufrance.fr/).

 

Calcul de la recharge : Le calcul de la recharge se fera suivant 3 méthodes, à l’échelle de chaque secteur étudié. en se limitant à l’évaluation de la recharge d’une nappe libre par les précipitations.

 

1. Modélisation globale pluie – débit. L’outil Gardenia est un exemple d’outil permettant la mise en

oeuvre de cette modélisation et peut être obtenu sur le site du BRGM - période 1991-2020 (2021) ;

2. Calcul de l’écoulement de base du cours d’eau. Période 1991-2020. La méthode développée par

l’Institut d’Hydrologie de Wallingford est proposée. L’outil ESPERE disponible sur le site du BRGM permet ce calcul ;

3. Récupération des lames d’eau infiltrées issues de la chaîne de modélisation hydro-météorologique SAFRAN-ISBA-MODCOU (SIM2) fournies par Météo France (cf. étape 1).

Période 1991-2020 (2021).

 

 

- Deuxième approche : analyse comparative des données de prélèvement et de paramètres hydroclimatiques sur la période 1991-2021 (2022 si données disponibles).

 

Le stage

Niveau d'études requis
Bac + 4/5
Date de début du stage
01/02/2023
Durée
6 mois
Indemnité mensuelle nette en euros
Entre 600€ et 950€
Ville
AMIENS

Employeur

Raison sociale
DREAL Hts-de-France / Sce Eau & Nature
Statut
Administration, établissement public, collectivité locale
Secteur d'activité
Environnement – Eau – Déchets - Propreté
Effectif
501 à 1 000 personnes
Site web
https://www.hauts-de-france.developpement-durable.gouv.fr/
Présentation
Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement, service déconcentré du ministère en charge de l'environnement (MTE).

Lieu du stage

Adresse
56 rue Jules Barni
Ville
AMIENS
Code postal
80000

Offres similaires

0 offres de stages correspondent à vos critères

Rechercher une autre offre