• publiredactionnel

Opticien : un métier utile

ISO

Le métier d'opticien attire lycéens, étudiants en réorientation et actifs en reconversion professionnelle. Tous expriment le désir d'exercer un métier qui a du sens.

En effet, être opticien(ne) c’est œuvrer pour améliorer le quotidien des hommes et des femmes en leur permettant de recouvrer un confort visuel.

Et c’est d’ailleurs ce qui anime la plupart des étudiants à l’Institut Supérieur d’Optique lorsqu’ils choisissent ce cursus.

Certains vont même jusqu’à s’engager auprès des plus démunis lors de missions solidaires et humanitaires.

Un professionnel de santé visuelle

 

L’opticien est avant tout un professionnel de santé visuelle. Depuis 2016, il a vu ses prérogatives s’agrandir. Ainsi, il peut pratiquer des examens de vue et adapter la correction de l’ordonnance d’un ophtalmologue. De même, il peut adapter la correction optique des prescriptions de lentilles de contact. Depuis le 1er janvier 2020, cette prestation rentre dans le cadre du 100% santé.


Grâce à ses compétences techniques, il sait proposer des équipements optiques adaptés aux besoins du client et il en assure le montage.

Les ¾ des opticiens lunetiers diplômés du
BTS OL choisissent de se spécialiser avec une troisième année d’études. Le bachelor des sciences de la vision ou encore la licence professionnelle d’optique leur permettent de développer une véritable expertise dans le domaine des sciences de la vision.

 

Avec 50% de la population mondiale qui sera myope en 2050, l’opticien est un professionnel de santé indispensable.

 

Une profession au plus proche des gens

44 millions des Français présentent des troubles de la vision. L’opticien occupe donc un rôle important dans la prévention et l’accompagnement de ces personnes.
L’opticien-lunetier a ainsi l’opportunité d’exercer son métier là où il le souhaite. Il peut choisir d’ouvrir un commerce de quartier, de s’installer dans une région ou en encore de se déplacer à domicile offrant un véritable service de proximité.
Il aura toujours une clientèle en demande et les besoins de la population en santé visuelle ne cessent de croître.

 

A l’ISO, des opticiens engagés

Exercer un métier qui a du sens, les futurs opticiens l’on bien compris et cela commence souvent dès leurs études. Ainsi, l’Institut Supérieur d’Optique organise et participe à des missions humanitaires et solidaires. Tous les étudiants peuvent s’y investir, de la prépa optique à la licence professionnelle et bachelors.

Lors de la Journée Mondiale de la Vue, les étudiants des écoles ISO se rendent dans les Mairies participantes et réalisent des tests de vue auprès d’un large public. L’opération l’Hôpital des Nounours quant à elle, fait intervenir les étudiants auprès des enfants lors d’une journée pédagogique pour expliquer le parcours de soin.

Les Écoles ISO ont également des associations qui permettent aux étudiants de partir en missions humanitaires à l’étranger. Les Yeux des écoliers a envoyé des étudiants de l’ISO Lille au Cambodge. À l’ISO Lyon, c’est l’association SOLEO, qui intervient auprès de populations isolées au Sénégal, au Maroc, en Tunisie ou encore en Arménie.

Les étudiants partent avec des opticiens diplômés et des membres du service pédagogique. Ils reviennent de leurs missions riches d’une expérience humaine mais surtout convaincus d’avoir choisi le bon métier.

 

ISO une école engagée

 


Vous pourriez être intéressé(e) par...