• publiredactionnel

Devenir fleuriste, un métier d’artisan et d’artiste

La passion est au cœur du métier de fleuriste ! Entre le savoir-faire nécessaire à la création de compositions florales et l’aptitude à gérer un commerce, cette profession autant artisanale qu’artistique peut vous faire voir la vie « en roses » à condition de suivre une formation de qualité.

Les principales qualités pour devenir fleuriste

Le métier de fleuriste demande de multiples compétences : créativité, connaissance botanique, capacité d’écoute de la clientèle, disponibilité, sens commercial, aptitude à la gestion et à la comptabilité, etc. 

Le sens esthétique est primordial : le choix des végétaux et la maîtrise de l’art du bouquet ou de l’arrangement floral sont des bases du métier de fleuriste. Sollicité pour des événements privés – fête, anniversaire, mariage, enterrement, … - le fleuriste doit savoir répondre à la demande de ses clients, tant au niveau du budget que du style.

Le rôle de conseiller fait partie du métier, un fleuriste doit savoir orienter ses clients sur le choix et l’entretien des végétaux qu’ils achètent. Ses connaissances horticoles sont fondamentales, à la fois pour assurer des ventes mais aussi pour optimiser ses stocks, les fleurs et les plantes étant fragiles et périssables. 

En tant que commerçant ou salarié d’un commerce, le fleuriste est aussi amené à assurer la gestion et la comptabilité de son établissement. Enfin, sa motivation est une de ses qualités souveraines : une ou deux fois par semaine, le fleuriste part très tôt s’approvisionner chez les grossistes et les marchés de fleurs. Et il travaille les jours fériés, comme la Toussaint, Noël ou le 1er Mai, qui sont des jours de célébration et donc d’achat massif de fleurs.

Se former à distance au métier de fleuriste

Se former à distance au métier de fleuriste

Aucun diplôme n’est obligatoire pour devenir fleuriste salarié ou responsable d’une entreprise. Il est cependant indispensable de suivre une formation pour réussir son projet professionnel dans la fleuristerie.

Un fleuriste peut commencer sa carrière comme employé d’une boutique de fleurs, d’une jardinerie ou d’une grande surface. Il peut ensuite devenir responsable d’un rayon floral ou d'un point de vente. Il a aussi la possibilité de s’installer à son compte et de créer sa propre entreprise, en franchise ou en indépendant, ou de proposer de la décoration florale pour l’événementiel.
 
Suivre une première formation ou se reconvertir au métier de fleuriste n’implique pas forcément un retour à l’école dans le sens classique du terme. Il existe aujourd’hui de nouveaux types de formations, à distance et en ligne, qui permettent de cumuler d’autres activités avec son parcours de formation.

Ces formations, comme celle de Fleuriste/Artiste floral de Natura-Dis, une école spécialisée qui propose aussi des préparations aux examens du CAP Fleuriste et du BP Fleuriste pour ceux qui souhaiteraient avoir un diplôme, vous donneront tout le savoir théorique nécessaire sans oublier la mise en œuvre. 

À l’aide d’ateliers pratiques et de stages conventionnés chez des fleuristes vous pourrez perfectionner votre savoir-faire et acquérir de premières expériences professionnelles vous permettant de vous immerger peu à peu dans ce métier passionnant et épanouissant.

Pour en savoir plus, demandez gratuitement et sans engagement plus d’information ici >>