Partir à l'étranger avec un Visa Vacances Travail : quel pays choisir ?

  • PVT & VVT
Partir à l'étranger avec un Visa Vacances Travail : quel pays choisir ?

Tenté par le Programme Vacances Travail (PVT) pour partir à l'étranger ? Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Japon, Corée du Sud, Argentine, Singapour ou Hong Kong, vos options sont nombreuses. JcomJeune et le site PVTistes, spécialiste du PVT, vous donnent les éléments clés pour faire votre choix.

Pour certains d'entre vous, le Programme Vacances Travail - ou PVT - est l'occasion de concrétiser son envie de découvrir vraiment un pays pour y séjourner et y travailler. Pour d'autres, il représente surtout une bonne opportunité de partir à l'étranger sans se ruiner.
Quelle que soit votre destination, elles ont chacune leurs avantages et inconvénients. Et mieux vaut avoir tous les éléments en mains pour peser le pour et le contre et choisir votre pays d'accueil en connaissance de cause. Le point avec l'équipe du site PVTistes.

Dans quels pays est-il le plus simple de touver des jobs ?

"Chaque pays présente son lot de difficultés. Dans les pays asiatiques, la barrière de la langue peut être un obstacle. Cela dit, la concurrence pour trouver un job est moins importante que pour d'autres destinations. En effet, dans les pays où il y a une forte concentration de PVTistes (jeunes qui bénéficient du PVT), c'est-à-dire en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Canada (en particulier au Québec), trouver un petit boulot restera possible mais vous ne serez pas seul à chercher un job.

Ce qui est sûr, c'est que vos opportunités professionnelles dépendront de vos compétences linguistiques, de vos expériences passées, de l’endroit où vous vous trouverez, des rencontres que vous ferez et bien sûr, de votre chance : il suffit parfois d'être au bon endroit au bon moment."

Le Visa Vacances Travail s'obtient-il facilement pour toutes les destinations ?

"Les PVT Australie et Nouvelle-Zélande ne sont soumis à aucun quota. Autrement dit, si vous remplissez les conditions exigées, vous l'obtenez ! Et la demande peut intervenir n'importe quand.

Pour le PVT Canada, le quota est pour l'instant fixé à 6 750 places. Faites donc bien attention à ne pas rater l’ouverture des inscriptions - généralement en novembre - car les PVT Canada s'écoulent en un temps record (moins de 50 heures l'an dernier !). D'ailleurs, l’ambassade du Canada propose un système d’alerte e-mail et PVTistes.net enverra un SMS à ceux qui le souhaitent dès que les PVT 2014 seront disponibles.

Le quota est de 500 visas pour le PVT Argentine,  200 pour le PVT Hong-Kong, 1 500 pour le PVT Japon et 2 000 pour le PVT Corée du Sud. Restez informé de l’évolution des demandes, même si, bien souvent, ces quotas prennent plusieurs mois avant d’être atteints... s'ils le sont !"

Quant au PVT Singapour, c'est le plus sélectif : vous devez avoir 25 ans maximum et être scolarité dans l'un des établissements partenaires du programme, ce qui n'est évidemment pas le cas de tout le monde !

Le coût de la vie est-il le même dans tous les pays du PVT ?

"Le Japon est connu pour être un pays cher et les destinations comme l'Australie et la Nouvelle-Zélande peuvent également être assez onéreuses selon l'endroit où l’on vit dans le pays.

La Corée du Sud, Hong-Kong et l'Argentine sont des pays moins chers. Mais sachez que le coût des logements à Hong-Kong est très élevé et que l'Argentine, assez instable économiquement, connaît des périodes d'inflation importantes pendant lesquels les prix peuvent facilement doubler en très peu de temps."

Quels sont les pays les plus dépaysants pour partir à l'étranger ?

"Sans doute les pays asiatiques. Les PVTistes sont confrontés à des langues qu'ils ne connaissent que rarement (japonais, coréen, cantonais) et, si la communication avec les habitants peut parfois être difficile, certaines mœurs et habitudes culturelles de ces pays constituent un dépaysement certain.

Les PVT anglophones sont beaucoup moins dépaysants et l'Argentine (notamment Buenos Aires) semblera beaucoup plus proche de l'Europe que les pays asiatiques.

Ceci dit, travailler à l'étranger est toujours une expérience dépaysante, même au Québec ! Vous vous attendez en effet à trouver la même langue et le même mode de pensée qu'en France, mais les codes sociaux et les relations entre individus sont très différents de ce que nous connaissons et nombreux sont ceux qui y ressentent un véritable choc culturel.
Infos pratiques et bons plans

Pour toutes vos questions sur le logement, les assurances, les démarches administratives et toutes les autres informations liées à votre quotidien à l'étranger dans le cadre du PVT, consultez les articles et le forum de PVTistes.net.

CIDJ © CIDJ - 12/2017