Étudier au Canada : préparer son projet

  • Canada
Étudier au Canada : préparer son projet

Pour partir étudier au Canada, dans le cadre d’un échange universitaire ou comme étudiant indépendant, vous devez préparer votre départ un an à l’avance.

C’est en effet le temps nécessaire pour régler les formalités : admission, permis d’études, CAQ (pour le Québec), inscription, assurance, logement… La clôture des demandes d’admissions a généralement lieu entre le 1er décembre et le 1er mars. Vérifiez cela auprès des universités

Les formules d’études au Canada

Échange universitaire. Les accords conclus entre les établissements des deux pays vous permettent d’étudier 1 semestre ou 2 au Canada en restant inscrit en France. Vous devez avoir validé 1 ou 2 années (selon l’établissement) dans une université ou une école française. Les cours suivis au Canada sont crédités en France. Renseignez-vous auprès du bureau des relations internationales de votre établissement.
Étudiant indépendant. Pour partir en indépendant, faites une demande d’admission dans plusieurs universités canadiennes. La sélection se fait sur dossier. Vous payez les frais de scolarité (8 000 € à 23 000 € au Canada et 2 000 € à 3 000 € au Québec) et pouvez suivre le cursus complet et obtenir un diplôme canadien.

Les formalités à régler avant de partir

Ces formalités vous concernent si vous partez pour plus de 6 mois. Avant de partir, vous devez absolument avoir obtenu votre admission, votre permis d’études et votre CAQ pour le Québec.
Admission. Vous trouverez le formulaire de demande d’admission sur le site de l’établissement choisi. L'admission dans les universités au Québec se fait sur dossier. Elles demandent vos notes de la seconde au premier semestre de terminale (pour les élèves de terminale).

Pour que vous soyez admis au premier cycle universitaire, votre dossier complet de demande d’admission doit être reçu par l’université :

- avant le 1er mars pour la session d’automne suivante
- avant le 1er novembre pour la session d’hiver (mais il vaut mieux faire la démarche avant le 1er août, en raison des délais d’obtention des autorisations d’études).

L’attestation d’admission de l'université est nécessaire pour obtenir un permis d’études et un CAQ (pour le Québec). Pour augmenter vos chances, faites des demandes dans plusieurs universités. Comptez 1 à 3 mois avant de recevoir une réponse.

Permis d’études et CAQ. Une fois muni de votre attestation d’admission, vous devez obtenir un permis d’études auprès de l’ambassade du Canada et un certificat d'acceptation du Québec (CAQ) si vous partez au Québec. Ils sont obligatoires pour tout séjour de plus de 6 mois et permettent de travailler sur le campus. Ils coûtent 90€. Les délais d’attente sont de 4 à 7 semaines. (Voir article Le permis d’études)

Inscription. L’admission et l’inscription sont deux étapes différentes de l’entrée dans une université canadienne. Une fois admis à un programme, vous devez vous inscrire aux cours.

Validation du niveau d’anglais. Pour postuler dans un établissement anglophone, vous devez obtenir de bons scores aux tests linguistiques, TOEFL ou autres tests demandés. Voir article Tests de langue.

Assurance-maladie. En ce qui concerne l'assurance maladie, si vous allez étudier au Québec, il existe des accords spécifiques entre la France et le Québec. Vous n’avez pas à fournir de preuve d'assurance maladie et hospitalisation au moment du dépôt de votre demande de Certificat d’acceptation du Québec (CAQ) pour études. En revanche dès votre arrivée, vous devez vous inscrire auprès de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) qui vous permettra d'avoir une couverture maladie gratuite en fournissant les documents suivants :
- la lettre d’inscription à temps plein de l’établissement d’enseignement où vous poursuivrez vos études
- votre CAQ pour études
- votre passeport français
- le formulaire SE-401-Q-102 (à aller chercher à vote CPAM en France) si vous êtes un étudiant à temps plein
- le formulaire SE-401-Q-106 (à aller chercher à vote CPAM en France) si vous participez à un programme d’échange.

Hors du Québec, vous devez avoir une couverture sociale qui coûte 700 € (900 $ CAN) par an. Informez-vous auprès du bureau des étudiants étrangers de votre université.

Le logement

Les résidences universitaires. Au moment de votre inscription à l'université ou, selon l’établissement, dès votre demande d’admission, faites une demande de logement en cité U. Comptez environ 300 € par mois. Renseignez-vous auprès de votre université d’accueil.

La colocation. Très répandue, elle permet de côtoyer des locaux et de progresser en anglais. Les loyers sont modiques : à partir de 150 € par mois. Comptez 2 semaines pour trouver un logement sur place. Vous trouverez des petites annonces dans les journaux et au bureau des étudiants étrangers de votre fac.

En savoir plus
Le Centre culturel canadien propose des sessions d’information sur les études au Canada les premiers mercredis de chaque mois pour les premiers cycles (licences) et les premiers jeudis pour les seconds cycles (masters et doctorats). Inscrivez-vous sur www.amb-canada.fr/etudes, rubrique Sessions d’information, Inscrivez-vous. Vous pouvez aussi vous informer pendant la permanence du Service des relations universitaires le mardi après-midi : 01 44 43 21 69.

Valérie François © CIDJ - 12/2017