Etudes en Allemagne : un système éducatif différent

  • Allemagne
Etudes en Allemagne : un système éducatif différent

Partir en Allemagne pour ses études, c’est se confronter à un autre pays, une autre culture, mais aussi, et surtout, à un système éducatif différent. Autonomie, prise de parole, emplois du temps adaptés aux jobs étudiants... Découvrez le système allemand.

Comment s’organisent les études et les cours en Allemagne ? JcomJeune vous donne les clés pour appréhender votre séjour d’études en toute sérénité.

Les universités allemandes fonctionnent selon le système "LMD" (Licence-Master-Doctorat) avec un premier diplôme (le bachelor) en 3 ans suivi du master en 2 ans ou, dans certains établissements, 4 ans pour le bachelor et 1 an pour le master.

Plus d’autonomie dans votre parcours

"La fac, en Allemagne, c’est le bazar ! Les cours se chevauchent et il est très difficile de choisir les matières que l’on veut", se souvient Frédéric qui, en bon étudiant français habitué à un emploi du temps imposé en début d’année, était complètement perdu à son arrivée à la Technische Universität de Berlin.

La principale différence avec la France concerne l’organisation des études. "Pour les cursus de bachelor, le contenu est défini dans sa globalité et non par année, explique Kilian Quenstedt. Il vous faut valider en 3 ans un certain nombre de matières pour obtenir votre diplôme, mais dans l’ordre que vous voulez, avec un large choix d’options. L’organisation de votre année est donc beaucoup plus libre et vous devez faire preuve d’autonomie."

Il en va de même pour les cours, moins cadrés qu’en France. "Ce qui m’a le plus marqué, c’est la prise de parole des étudiants en cours, raconte Aude qui est partie étudier à la Humboldt-Universität de Berlin. Ils écrivent très peu et le cours est surtout un lieu d’échange et de réflexion. Le prof n’intervient que pour recadrer le débat et préciser certains éléments, en partageant ses connaissances avec les étudiants." Entre les cours, les étudiants sont également plus actifs dans leur façon de travailler. "Ils prennent l’initiative d’aller trouver les ouvrages qui seront abordés la semaine suivante pour les étudier avant de se rendre en cours."

Comment financer vos études en Allemagne ?

Faites vos comptes avant de partir !

Le budget à prévoir

Dans les établissements d’enseignement supérieur financés par l’État, qui constituent la grande majorité, les frais de scolarité ne dépassent pas 500 € par semestre, alors que dans les établissements privés, ils peuvent atteindre jusque 20 000 € par an.

À prévoir également : les frais d’assurance maladie et une cotisation semestrielle d'environ 200 € qui vous donnera notamment accès aux transports en commun.

    Les bourses d’échange

    Attention ! En tant qu’étudiant français, vous n’avez pas droit aux bourses versées par l’État allemand. Soit vous pouvez financer vos études par vos propres moyens, soit vous devez solliciter une bourse d’échange.

    Les bourses versées par le DAAD sont accordées sur dossier, selon des critères d’excellence, aux étudiants post-licence, c’est-à-dire pour des études en master ou en doctorat. Certaines universités allemandes, peu nombreuses, accordent aussi leurs propres bourses aux étudiants étrangers.

    Pour financer vos études et subvenir à vos besoins en Allemagne, vous pouvez également choisir de travailler après les cours.

    Concilier études et job: bien plus facile en Allemagne

    "Pendant mon master à Berlin, je donnais des cours de français et de maths, et j’avais aussi un job pour une start-up allemande, raconte Frédéric. Je travaillais entre 15h et 20h par semaine et mon employeur était très flexible par rapport à mes heures de cours ou mes retours en France."

    En Allemagne, la plupart des étudiants travaillent à côté de leurs études, et les employeurs ont l’habitude d’embaucher des jeunes à temps partiel. "L’organisation plus libre des cours permet de jongler avec une activité professionnelle, mais dans une limite de 20h maximum, afin de rester affilié au régime de sécurité sociale étudiante", précise Kilian Quenstedt.

    Attention, travailler dans une entreprise allemande suppose tout de même d’être déjà suffisamment à l’aise en allemand.

    www.studying-in-germany.org pour vous informer
    Sur ce site allemand disponible en 8 langues vous trouverez toutes les infos pour choisir votre université en Allemagne et préparer votre séjour.
    Des étudiants répondent également à vos questions: www.studying-in-germany.org

    CIDJ © CIDJ - 12/2017