http://www.cidj.com/

Technicien / Technicienne traitement déchets

  • Environnement - Nature - Nettoyage
Le technicien / la technicienne du traitement des déchets est chargé du tri, de l'analyse, du recyclage et de la valorisation des déchets produits par les ménages et les entreprises industrielles.

Description métier

Les activités du technicien / de la technicienne traitements déchets varient en fonction de sa formation et du secteur dans lequel il travaille.

Selon le déchet à traiter (plastique, papier, ferraille...) les techniques de recyclage ne sont pas identiques.

Ses tâches principales concernent l’organisation du tri des déchets afin d’éliminer ou de recycler le maximum de déchets et le prélèvement d’échantillons pour effectuer des analyses.

Enfin, il a en charge le recyclage et la valorisation des déchets proprement dit comme, par exemple, la transformation du plastique en granulés ou fibres synthétiques, le papier en cellulose ou encore le mâchefer, fruit de la combustion des déchets, en produit de remblaiement des routes.

Il dirige une équipe et est placé sous l’autorité de l’ingénieur. Selon ses activités, le technicien du traitement de déchets travaille en milieu ouvert (station d’épuration) ou fermé (laboratoire de décharge ou usine de traitement des déchets).

D’une manière générale l’activité s’exerce dans un environnement qui peut comporter des nuisances comme le bruit, la poussière, les odeurs. Parfois l’utilisation de produits toxiques ou dangereux exige le respect strict de consignes de sécurité.

Les lieux de travail sont des usines de retraitement des déchets, des laboratoires, des décharges, des sociétés de collecte rattachés à de grandes entreprises privées (Sita-Suez Environnement, Veolia Propreté) ou de grosses entreprises industrielles qui ont leur propre système de retraitement.

Études / Formation pour devenir Technicien / Technicienne traitement déchets

Le niveau bac +2 est le minimum requis pour exercer le métier de technicien en traitement de déchets. 

niveau bac
- bac pro GPPE - gestion des pollutions et protection de l'environnement,

niveau bac + 2 : exemples

  • BTS MSE - métiers des services à l'environnement,
  • BTS métiers de la chimie,
  • BTS bioanalyses et contrôles,
  • DUT HSE - hygiène, sécurité, environnement,
  • DUT chimie options chimie analytique et de synthèse ou chimie des matériaux,
  • DUT génie biologique option génie de l'environnement,
  • DUT GIM - génie industriel et maintenance,
  • DUT génie chimique génie des procédés option bio-procédés,
  • DUT MP - mesures physiques,
  • DEUST environnement et déchets (université de Lille 1),

bac +3 (formations accessibles après un bac + 2 en Chimie, Biologie, Biochimie, Génie chimique et Matériaux) : exemples

  • licence pro métiers de la protection et de la gestion de l'environnement : la Roche sur Yon, dépollution, production et gestion durable des eaux Nevers, gestion et traitement des déchets - GTD Besançon, maîtrise des pollutions et nuisances Lyon 1, Gestion eau, sol, sous-sol (GEOSSOL) Lille 1 etc.
  • licence pro traitement et valorisation des déchets industriels Toulouse 3,
  • licence pro génie des procédés pour l'environnement spécialités rudologie gestion et traitement des déchets Le Havre, écotechnologie pour la dépollution Perpignan, 
  • LP chimie analytique contrôle qualité environnement (nombreuses spécialités comme par exemple :  LP Analyses, contrôle et expertise dans la chimie et les industries chimiques - ACE  Lille, LP gestion et traitement des pollutions et des déchets Université de Reims, 
  • LP CQSSE : Coordonnateur Qualité, Santé-Sécurité, Environnement, 
  • LP QHSSE,
  • LP plasturgie et matériaux composites spécialités applications industrielles des matériaux polymères,
  • LP métiers de l'énergétique, de l'environnement et du génie climatique,
  • LP production industrielle spécialité gestion et traitement des pollutions et des déchets, 
  • coordinateur environnement - DEES La Raque Ecole supérieure groupe EPAG,
  • bachelor européen techniques de l'environnement (ISNAB).


 

Salaires

Dans la fonction publique territoriale un technicien du traitement des déchets débute à environ 1 467 € brut par mois. Confirmé il peut envisager de gagner aux alentours de 2 100 €.

Evolutions de carrière

Après plusieurs années d’expérience professionnelle, le technicien du traitement des déchets peut devenir responsable d’un service ou d'un site.

Par le biais de la formation continue, il peut également devenir ingénieur.


Crédit photo : Black me - Fotolia

Vous pourriez être intéressé(e) par...