https://www.cidj.com/

Technicien de maintenance sur éolienne

  • Mécanique - Maintenance
Le.la technicien.ne participe à la maintenance des éoliennes, machines qui utilisent la force du vent pour produire de l’énergie ou pour pomper de l’eau.

Description métier

Le.la technicien.ne de maintenance sur éolienne est chargé.e des opérations de mise en route et de vérification mécanique avant livraison ainsi que des opérations de maintenance préventive (entretien, mise à niveau) ou corrective (réparation, changement de pièces). Bien que polyvalent, il peut être spécialisé dans un domaine particulier : électricité, mécanique, hydraulique...

Pour le montage et la mise en route des éléments, il travaille à partir des fondations et du coulage d’un socle en béton, puis monte le mât avec l’aide du grutier et fixe la base du mât sur le socle. Selon la hauteur de l’éolienne, il fixe une échelle ou installe un ascenseur. Le technicien-monteur installe ensuite en haut du mât la nacelle qui contient tous les équipements électroniques et mécaniques de l’éolienne. Il assemble l’aérogénérateur d’électricité et emboîte le rotor à trois pales dans la nacelle. Enfin, il pose le nez, la protection du rotor. Il effectue aussi tous les branchements électriques et pneumatiques dans la nacelle. Il met l’éolienne sous tension et procède à une série de tests. Il raccorde le système électrique au réseau local.

Mais son travail ne s'arrête pas là. Une fois l'installation effectuée il procède à son inspection régulière (généralement 2 fois par an) pour effectuer les travaux de maintenance et d'entretien et s'assurer que l'éolienne fonctionne de manière optimale. Il vérifie les mécanismes, effectue des graissages, fait des tests mécaniques/électriques/hydrauliques et remplace les pièces. Il réalise un reporting de toutes les actions effectuées auprès de son responsable.

La surveillance des éoliennes se fait aujourd'hui à distance par ordinateur. Lorsque les équipes d'exploitation détectent un problème via les écrans de contrôle, il intervient sur site si besoin est. Les interventions ont lieu soit en pied de machine soit à 80 mètres de hauteur.

Le technicien de maintenance sur éolienne travaille dans une entreprise de construction métallique, matériaux composites, électrotechnique, dans  une entreprise du bâtiment, du génie civil, dans une entreprise filiale d’une marque de matériel.

Juché à plus de 80 mètres de hauteur, le technicien de maintenance sur éolienne ne doit pas être sujet au vertige et être en excellente condition physique (certificat BZEE). Par souci de sécurité, les techniciens de maintenance sur éolienne travaillent toujours par deux sous la direction d'un responsable de secteur. Il est soumis aux changements climatiques : soleil, vent, pluie.  Il se déplace de chantier en chantier (ferme ou parc éolien) et est soumis à des astreintes. Il applique des règles de sécurité très strictes. 

Il porte un équipement complet de protection (casque, gant, chaussure de sécurité, lunettes, harnais).

 

Études / Formation pour devenir Technicien de maintenance sur éolienne

Les techniciens de maintenance sur éolienne sont recrutés au niveau bac. Les formations les plus prisées pour exercer ce métier sont toutefois de niveau bac + 2. Exemples de formations : 

niveau bac 

  • bac pro MSPC - maintenance des systèmes de production connectés (ex bac pro MEI - maintenance des équipements industriels) option éolienne http://jaures-saint-affrique.entmip.fr
  • bac pro MELEC - métiers de l'électricité et de ses environnements connectés
  • BP électricien 

niveau bac + 2

  • BTS électrotechnique, 
  • BTS MS - Maintenance des systèmes option éolien (www.raoul-mortier.fr),
  • DUT MP - mesures physiques,
  • DUT GEII - génie électrique et informatique industrielle
  • MC technicien en énergies renouvelables option énergie électrique, 
  • FCIL technicien de maintenance en parc éolien,

niveau bac + 3

  • licence pro métiers de l'énergétique, de l'environnement et du génie climatique. 
    Différents parcours. 
  • licence pro métiers de l'électricité et de l'énergie.
    Différents parcours : assistant et conseiller technique en énergie électrique et renouvelable - ACTEER (Rennes 1)
  • licence pro maintenance et technologie : organisation de la maintenance.
    Différents parcours : chef d'opération maintenance en éolien offshore (Saint Nazaire)

le secteur propose également un CQP technicien de maintenance en énergie éolienne. 

Une fois embauchés, ils reçoivent des formations complémentaires : sauveteur secouriste du travail (SST), habilitation électrique, formations spécifiques pour maintenance des éoliennes en milieu maritime. 

Salaires

Le monteur d'éolienne débute au S.M.I.C. auquel s'ajoutent des primes. La rémunération s'élève rapidement avec l'expérience.

Evolutions de carrière

Le technicien de maintenance peut après quelques années d'expérience devenir chef d'équipe ou responsable de maintenance de parc éolien. Il peut également choisir de se spécialiser dans la maintenance d’éoliennes marines.

Bifurquer vers des fonctions technico-commerciales (chargé d'affaires, conseiller technique), de consulting (conseiller en énergies renouvelables et maîtrise des énergies) ou d'assistant ingénieur (en bureau d'étude, production) constituent également d'autres alternatives en terme d'évolution métier. 


Crédit photo : Halberg - Fotolia

Vous pourriez être intéressé(e) par...