https://www.cidj.com/

Inspecteur / Inspectrice du permis de conduire et de la sécurité routière

Synonymes : IPCSR

  • Transport - Logistique
L’inspecteur ou l'inspectrice du permis de conduire et de la sécurité routière est chargé.e de faire passer le permis de conduite aux candidats. Fonctionnaire de catégorie B, il/elle est recruté(e) sur concours.

Description métier

L’inspecteur du permis de conduire a pour mission première d’évaluer le candidat lors de l’épreuve de conduite du permis de conduire. C’est donc avant un examinateur, habilité à faire passer tous les permis (véhicule léger, poids lourds et moto). 

Son rôle est également de contrôler le bon fonctionnement des auto-écoles, des centres de stage de sensibilisation à la sécurité routière. 

Il participe aussi aux jurys chargé d’attribuer le brevet de moniteur de conduite et aux commissions de suppression du permis de conduire. 

Ponctuellement, il peut être également sollicité pour participer à des actions de prévention routière. 

Fonctionnaire de catégorie B, l’inspecteur du permis de conduire est rattaché au ministère de l’Intérieur.  Nommé dans un département, il travaille dans plusieurs centres d’examen de sa circonscription sous la responsabilité d’un délégué au permis de conduire. Les inspecteurs du permis de conduire et de la sécurité routière ne peuvent être affectés dans le département où ils ont pratiqué à titre privé l'école de conduite ou la formation de moniteurs depuis moins de trois ans.

Ce métier exige de la rigueur et de la pédagogie. L’inspecteur du permis de conduire doit également faire preuve de neutralité bienveillante pour mettre les candidats à l’aise lors de l’examen. Les qualités relationnelles ont donc également de l’importance. 

Études / Formation pour devenir Inspecteur / Inspectrice du permis de conduire et de la sécurité routière

L’inspecteur du permis de conduire est un fonctionnaire de catégorie B. 

Le concours ouvert aux candidats titulaires d'un baccalauréat ou diplôme de niveau équivalent. Il est également ouvert aux agents de la fonction publique comptant au moins quatre ans de services publics au 1er janvier de l'année au titre de laquelle est organisé le concours.

Pour candidater au concours externe, il faut : 
- être français ou ressortissant de l’Union européenne.
- avoir 23 ans au moins au 1er janvier de l'année du concours
- être titulaire du permis de conduire de la catégorie B en cours de validité
- ne pas être inscrit sur le fichier national des permis de conduire au titre des décisions de restriction de validité, de suspension, d'annulation, d'interdiction de délivrance de permis de conduire ou de changement de catégorie du permis de conduire

Une fois le diplôme obtenu, les lauréats sont d’abord stagiaires pendant un an. Ils suivent, dans un premier temps, une formation de 6 mois à l’INSRR (Institut national de sécurité routière et de recherches) de Nevers avant de la compléter par un stage de terrain dans le département où ils ont été nommés. lls sont titularisés au bout d'un an, s’ils ont passé avec succès les différents contrôles de connaissances et décroché le permis moto (obligatoire pour tous). 
 

Salaires

Le salaire d’un inspecteur débutant avoisine 1500 € net mensuel en début de carrière. 

Evolutions de carrière

L’inspecteur du permis de conduite peut au terme de plusieurs années de services effectifs passer le concours interne de délégué au permis de conduire et à la sécurité (fonctionnaire chargé d’encadrer et de former les jeunes inspecteurs de catégorie A). 


Crédit photo : Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...