http://www.cidj.com/

Gouvernant(e) d'hôtel

Synonymes : gouvernante d’étage, gouvernante générale

  • Hôtellerie - Restauration - Tourisme
Le ou la gouvernant(e) d’un hôtel – 98 % de la profession est féminine – supervise les personnels qui travaillent dans les étages. La diversité de ses tâches dépend de la taille et du standing de l’établissement : gestion du personnel, des stocks, du linge…

Description métier

La gouvernante d’un établissement hôtelier encadre, organise et contrôle le personnel d’entretien et de ménage des chambres, sanitaires et parties communes de l’hôtel : femmes de chambre et lingères.

Elle veille aussi personnellement à la propreté des meubles, à leur agencement, à la décoration et au bon fonctionnement des sanitaires. L’outillage de ménage, sa maintenance, la gestion des stocks de produits et de fournitures sont également à sa charge. Elle en assure le renouvellement après inventaire.

Sa responsabilité s’étend également à l’approvisionnement des minibars. Si l’hôtel possède une buanderie intégrée, c’est aussi la gouvernante qui veille à son fonctionnement.

Pour organiser et répartir le travail de son équipe, la gouvernante s’informe auprès de la réception du calendrier des départs et des arrivées de la clientèle. Elle forme le personnel débutant et participe à son recrutement.

Dans les grands hôtels, elle s’implique personnellement dans la mise en place de l’accueil des VIP.

Une gouvernante étant en relation avec la direction de l’établissement, mais aussi avec les fournisseurs et, bien sûr, la clientèle, la pratique courante de l’anglais est appréciée, sinon obligatoire.

Dans les petits hôtels, les horaires sont souvent irréguliers et liés aux fluctuations saisonnières.

Dans les grands centres urbains et/ou touristiques où les flux sont plus réguliers, l’organisation du travail en plusieurs équipes est plus facile à planifier.

Études / Formation pour devenir Gouvernant(e) d'hôtel

Du CAP au BTS, plusieurs formations spécialisées préparent aux métiers de l’hôtellerie. Ces diplômes peuvent se préparer en alternance, dans le cadre d’un contrat de professionnalisation ou d'apprentissage. Ils peuvent aussi de préparer en formation continue :

- CAP SH - services hôteliers,
- Bac techno STHR sciences et technologies de hôtellerie et de la restauration,
- titre réceptionniste-gouvernante (cours hôtelier à Besançon),
- FPE (formation professionnelle d'établissement) assistant gouvernante (lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme d'Occitanie),
- BTS management en hôtellerie-restauration (ex. BTS hôtellerie-restauration),
- BP gouvernante.

Un CQP (certificat de qualification professionnelle) de gouvernante est aussi accessible dans le cadre de la VAE.

À noter : dans le domaine de l’hôtellerie, il existe aussi des formations dispensées par des écoles hôtelières privées.

Salaires

La rémunération basée sur le Smic hôtelier (1 648,12 € brut ou 1 290 € net en 2018) est fonction de l'expérience et du type d'hôtel.

 

Evolutions de carrière

À ce poste, l’évolution n’est envisageable que dans les établissements importants et de grand standing. Dans ce cas, une gouvernante d’étage peut, avec un surcroît de formation en langues et en gestion, par exemple, diriger une équipe en devenant chef gouvernante, ou encore devenir directrice d’hébergement dans un centre de loisirs ou de vacances.


Crédit photo : Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...