http://www.cidj.com/

Employé de restauration rapide

Synonymes : employŽ de fast-food, équipier, préparateur en fast-food

  • Hôtellerie - Restauration - Tourisme
L’employé de restauration rapide est polyvalent : préparation, prise de commande, service sur place et parfois livraison. Les emplois de la restauration rapide sont occupés dans leur grande majorité par des jeunes.

Description métier

L'employé de restauration rapide, équipier ou préparateur, a des activités polyvalentes.

Quel que soit ses responsabilités, l’employé équipier est au four et au moulin. Il doit maîtriser chaque poste, passer de la salle aux cuisines, de la cuisine au comptoir sans hésitation et avec le sourire.

Au contraire de la restauration traditionnelle, la restauration rapide a pour spécificité l’absence de service à la table et l’utilisation de vaisselle jetable, le paiement au comptoir, la possibilité de consommer sur place, d'emporter ou de se faire livrer. 

Accueillir et servir les clients, encaisser leur commande, maintenir propre et réapprovisionner les présentoirs et veiller à la disponibilité des sacs-poubelle fait aussi partie de son travail.

L’équipier préparateur doit respecter les normes d’hygiène, préparer les produits selon des règles bien définies (hamburgers ou tartelettes d’une même enseigne doivent être identiques de Lille à Marseille). Le port d'un uniforme est requis. La majorité des contrats proposée est à temps partiel pour s’adapter aux pics de fréquentation des restaurants.

La restauration rapide est un secteur dynamique (4 repas sur 10 sont assurés en restauration rapide) qui recrute chaque année 80 000 personnes dont plus de 85% en CDI.

Études / Formation pour devenir Employé de restauration rapide

Souvent, il s’agit d’une première expérience professionnelle et aucun diplôme n’est exigé. L’employeur s’attache plus à la personnalité du candidat. Il recherche des jeunes endurants, organisés et souriants.

L’équipier débutant est immédiatement mis en situation aux cotés d’un formateur qui va le rendre autonome en quelques heures ou quelques jours.

Cependant, les diplômes  peuvent être un atout :

- CAP APR - agent polyvalent de restauration (le plus indiqué).
- CAP commercialisation et services en hôtel-café-restaurant,
- CAP cuisine.
 

Ces CAP peuvent convenir pour un premier emploi, dans la restauration rapide, avant un véritable poste spécialisé dans la restauration traditionnelle. 

Salaires

La rémunération d’un débutant est le S.M.I.C.

Evolutions

Les possibilités d'évolution sont réelles : l’employé peut gravir les échelons et devenir chef d’équipe, formateur, responsable ou directeur de restaurant Les sociétés de restauration rapide proposent en effet en interne de très nombreuses formations qui permettent de gravir pas à pas les échelons et d'obtenir des diplômes dans le cadre de la VAE.

S’il possède une qualification dans le domaine de la restauration ou de l’hôtellerie il peut progresser en changeant d’employeur au sein de ce secteur.

Crédit photo : Kzenon - Fotolia

Vous pourriez être intéressé(e) par...