http://www.cidj.com/

Dépanneur-remorqueur

Synonymes : dépanneur auto

  • Mécanique - Maintenance
  • Transport - Logistique
Garagiste à son compte ou salarié, le dépanneur-remorqueur est un pro de la mécanique auto dont la première action consiste à intervenir sur route ou autoroute pour répondre à l’appel de détresse d’un conducteur en panne. C’est l’homme des situations difficiles.

Description métier

Le dépanneur-remorqueur répond à l’appel du chauffeur en panne ou accidenté.

Avant de se déplacer vers le lieu de la panne, il questionne l’automobiliste sur le type de véhicule qu’il pilote et sur le problème rencontré afin d’établir un pré-diagnostic et de sélectionner les outils à emporter au cas où la réparation pourrait avoir lieu sur place.

Il travaille souvent en liaison avec des sociétés d'assistance.

Le dépanneur embarque dans son véhicule de secours-remorquage un équipement complet de dépannage. Il maîtrise tous les outils de contrôle électronique.

S’il intervient au bord de la chaussée ou sur la bande d’arrêt d’urgence, il met en place les signalisations et dispositifs de sécurité autour du véhicule pour effectuer un dépannage rapide.

En cas de besoin il prend donc en remorque le véhicule en panne. Il utilise un matériel de levage et conduit le véhicule dans son garage ou un poste de secours. Très souvent c’est lui qui établit la facture et la présente au client.

Le dépanneur remorqueur se déplace sans arrêt. Il est au contact d’une clientèle momentanément dans la difficulté. Il doit en tenir compte et chercher à la rassurer.

En cas d’intervention après un accident ce professionnel est aussi en liaison avec du personnel de secours, pompiers et gendarmerie.

Au milieu de la circulation les impératifs de sécurité sont strictes : port d’un vêtement spécifique et voyant et de gants. Les horaires sont parfois élastiques et nocturnes avec des astreintes quand le professionnel travaille pour une société d'autoroute notamment. C’est un professionnel capable d’autonomie. Le plus souvent il travaille seul. Néanmoins, c'est aussi un métier de contact qui nécessite un bon relationnel.

Métiers voisins : remorqueur de fourrière ; remorqueur de casse-auto ; patrouilleur 

Études / Formation pour devenir Dépanneur-remorqueur

Le métier est accessible avec le niveau CAP.

niveau CAP

  • CAP maintenance des véhicules automobiles options  : véhicules particuliers, véhicules industriels,


niveau bac 

  • Bac professionnel  maintenance des véhicules automobiles, options voitures particulières ou véhicules industriels : ouvre des perspectives pour acquérir des responsabilités au sein d’une entreprise de dépannage,

A noter la profession propose le CQP (certificat de qualification professionnelle) : dépanneur remorqueur V.L. (véhicules légers) et dépanneur remorqueur P.L.(poids lourds) : accessible avec un CAP ou un bac pro dans le domaine de l'automobile. 

- FIMO (formation initiale minimum obligatoire).

En règle générale, les débutants reçoivent lorsqu'ils sont embauchés une formation de base pour apprendre les procédures essentielles (accueil du client, techniques pour charger le véhicule, règles de sécurité) et travaillent quelques temps en binôme pour se familiariser avec les pratiques du métier.

Salaires

Un dépanneur remorqueur débutant est rémunéré au S.M.I.C. Installé à son compte, le salaire d'un dépanneur remorqueur varie selon son activité.

Evolutions de carrière

Après quelques années d'expérience, le dépanneur remorqueur salarié peut évoluer vers le dépannage-remorquage de véhicules plus importants (poids lourds, cars..) ou intervenir sur des situations plus complexes. Il peut également évoluer au sein de son entreprise vers des postes de réceptionnaire après-vente auto ou de technicien de maintenance automobile.

Avec de l’expérience et un surcroît de formation, il peut acquérir des responsabilités ou monter son propre garage.


Crédit photo : Pixabay

Vous pourriez être intéressé(e) par...