http://www.cidj.com/

Consolideur

Synonymes : consolidateur, chargé de consolidation, consolideur financier

  • Gestion - Audit - Ressources humaines
Rattaché(e) à la direction financière, le/la consolideur élabore et produit les comptes consolidés (c'est-à-dire de l’ensemble des société et filiales) d’un groupe. Cet expert des normes comptables a au minimum un niveau bac +5 .

Description métier

Le consolideur est chargé de regrouper les bilans comptables et financiers (états mensuels, trimestriels, semestriels et annuels) des différentes sociétés et filiales d’un groupe pour élaborer à partir de ces éléments un bilan consolidé (d'où son nom).

Le consolideur définit en amont le périmètre (sociétés à prendre en compte), les méthodes et le calendrier de consolidation. 

Il rassemble et contrôle ensuite les données comptables des différentes filiales puis élabore à partir de ces éléments les résultats consolidés du groupe dans le respect des normes locales et internationales. 

En parallèle, le consolideur vérifie l’application des normes comptables par les différentes filiales et conseille ces dernières sur les questions techniques. Il participe aussi à la mise en place et au contrôle des applications informatiques dédiées à la consolidation et au reporting. 

Le métier de consolideur nécessite rigueur, organisation et un esprit d’analyse et de synthèse très poussé. Le consolideur se doit également d’être un bon communicant (nombreux interlocuteurs) et résistant au stress (respect des échéances, délais de clôture de plus en serrés, multiplicité des reportings, etc...) . La maîtrise de l’anglais (et souvent d’une deuxième langue) est impérative. Des déplacements auprès des filiales ou des clients sont monnaie courante.  

Dans le domaine de la finance et de la comptabilité, le métier de consolideur constitue une niche. Peu nombreux (on recense environ 8 000 consolideurs en France), ces spécialistes sont très recherchés.
 
Le consolideur exerce prioritairement dans les grands groupes et les groupes de taille intermédiaire. Il peut être également employé dans des cabinets spécialisés dans la consolidation et les cabinets d’expertise comptable.

Généralement avant d’exercer la fonction de consolideur, fonction à forte responsabilité, ce professionnel est passé par le contrôle de gestion, l’audit ou le conseil. 

Études / Formation pour devenir Consolideur

Le consolideur a au minimum un bac + 5. 

Exemples de formation requises : 

  • master CCA - Comptabilité, contrôle, audit
  • diplôme d’école de commerce avec option finance,
  • DSCG - diplôme supérieur de comptabilité et de gestion.

Salaires

Le salaire d’un consolideur avoisine les 3 000 € . Il est bien entendu fonction du profil de chaque candidat (école suivie et diplôme obtenu, expérience) et de l’employeur.

Evolutions de carrière

Après quelques années d’expérience, le consolideur peut évoluer vers un poste de responsable consolidation puis de DAF.


Crédit photo : Fotolia

Vous pourriez être intéressé(e) par...