BTS management en hôtellerie-restauration - MHR

BTS management en hôtellerie-restauration - MHR

Le BTS management en hôtellerie-restauration se prépare en deux ans de préférence après un bac technologique hôtellerie ou après le bac professionnel restauration. Il propose 3 options : option A management d'unité de restauration, option B management d'unité de production culinaire, option C  management d'unité d'hébergement. C'est un diplôme de niveau bac +2 qui se prépare en formation initiale mais aussi en alternance dans des établissements publics et privés. C'est un diplôme d'Etat de niveau III délivré par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Objectif du diplôme

Le titulaire du BTS management en hôtellerie-restauration est un professionnel de la gestion, du management et du service dans un hôtel ou un restaurant. Selon les cas, il peut être amené à travailler en horaires décalés, les jours fériés.

Le BTS management en hôtellerie-restauration propose 3 options selon que l’on s’oriente vers l'hôtellerie et la restauration : option A management d'unité de restauration, option B management d'unité de production culinaire, option C  management d'unité d'hébergement.

Conditions d'accès

Le BTS management en hôtellerie-restauration est accessible en priorité aux titulaires du bac technologique hôtellerie ainsi qu’aux titulaires du bac professionnel restauration. Pour tous les autres candidats, une année de mise à niveau (classe de Mise à Niveau/MAN) est nécessaire.

Cette année préparatoire au BTS comprend 20 semaines de cours (32 heures de cours par semaine) orientées vers les enseignements technologiques, les langues vivantes et la gestion. Elle est complétée par un stage de 16 semaines dans une entreprise hôtelière.

Organisation et contenu de la formation BTS management en hôtellerie-restauration - MHR

Le BTS management en hôtellerie-restauration totalise une trentaine d'heures de cours hebdomadaires (cours, travaux dirigés, travaux pratiques). 
Le programme est très polyvalent. Après une première année de tronc commun, le choix de l'option s'effectue en 2ème année.
 
Les  horaires, pour la formation initiale, s'organisent comme suit :

Enseignement BTS MHR 1ère année (programme commun aux 3 options)

enseignement général : 7h

  • communication et expression française
  • LV1  
  • LV2 

enseignement d'économie et de gestion hôtelière : 13h

  • entrepreneuriat et pilotage de l'entreprise hôtelière 
  • conduite de projet entrepreneurial 
  • management de l'entreprise hôtelière et mercatique des services

enseignement d'hôtellerie restauration : 12h

  • sciences en hôtellerie restauration
  • ingénierie en hôtellerie restauration 
  • sommelerie et techniques de bar
  • sciences et technologies culinaires
  • sciences et technologie des services en restauration 
  • sciences et technologies des services en hébergement 

Enseignement BTS MHR 2ème année (quelques variantes selon les options)

enseignement général : 7h ou 8h (matières idem 1ère année)

  • anglais et hébergement (option C) 

enseignement d'économie et de gestion hôtelière : 11h (matières idem 1ère année pour toutes options)

enseignement d'hôtellerie restauration : 13h (option A, B)  ou 11h (option C)

  • sciences en hôtellerie restauration - SHR (B)
  • sommelerie et techniques de bar (A)
  • sciences et technologies culinaires - STC (B)
  • sciences et technologie des services en restauration -STSR (A)
  • sciences et technologies des services en hébergement -STSH (C)

La formation est complétée par un stage de 16 semaines à 20 semaines  (dont 12 semaines consécutives à l'étranger en fin de première année).

BTS management en hôtellerie-restauration - MHR en alternance

Le BTS management en hôtellerie-restauration se prépare également en alternance. L'organisation et le contenu de la formation peuvent alors varier.

Débouchés du diplôme

Le titulaire du BTS management en hôtellerie-restauration option A exerce ses fonctions dans des hôtels, des clubs de vacances, des résidences de tourisme, des structures d’hébergement collectifs ou sociaux (maisons de retraite, établissements de soins, maisons d’enfants). Il/Elle débute le plus souvent comme maître d'hôtel, sommelier, barman.
Le titulaire du BTS management en hôtellerie-restauration option  B exerce ses fonctions dans des structures réalisant des prestations de restauration, des restaurants bien entendu, mais aussi des traiteurs, des structures hospitalières, des résidences de vacances… Il débute le souvent comme cuisinier.
Le titulaire du BTS management en hôtellerie-restauration option  C exerce ses fonctions dans des hôtels ou des résidences hôtelières. Il/Elle débute comme assistant·e gouvernant·e, community manager, assistant ou chef de brigade réception... 

Evolution de carrière

Après quelques années d'expérience, le titulaire du BTS management en hôtellerie-restauration peut occuper des postes d'encadrement dans les services opérationnels ou fonctionnels. Il peut aussi créer sa propre entreprise.
Le titulaire de l'option A peut évoluer ainsi vers des postes de chef sommelier, assistant de direction de restauration puis de directeur.
Le titulaire de l'option B, évoluera quant à lui vers les fonctions de chef de cuisine, responsable de production, directeur de restaurant.
Le titulaire de l'option C peut évoluer vers des postes de responsable d'accueil ou de direction, de yield manager, de chef de réception. 

Poursuite d'études

Formation très reconnue par les professionnels,le BTS management en hôtellerie-restauration peut se suffire à lui-même. Il permet une insertion directe dans la vie active d’autant plus aisée que le marché de l’emploi est favorable dans ce domaine tant en Europe que dans les pays émergents.

Néanmoins, pour ceux qui souhaitent poursuivre leur parcours, il est toutefois possible de se spécialiser dans un domaine spécifique (le yield management pour les métiers de l’hôtellerie  via une école de commerce, le management via une licence professionnelle),  dans un type de pratiques ou de services culinaires particuliers (sommelier, barman, patissier) pour les métiers de la restauration. Ces dernières spécialisations s’effectuent le plus souvent dans le cadre de mentions complémentaires (MC) ou de brevets professionnels (BP) ou de CQP (Certificat de qualification professionnel) très nombreux dans ce domaine (BP cuisinier, BP sommelier, BP Barman, BP Restaurant, MC Cuisinier en dessert de restaurant, CQP commis).

Type de diplôme