• Conseils

Après Parcoursup, quelques places vacantes en BTS et en BUT

  • Inscriptions rentrée
Quelques places vacantes en BTS et en DUT

Il est possible, même après la procédure d'admission dans l'enseignement supérieur, de s'inscrire dans certaines filières de BTS ou de BUT ! Visez celles qui sont moins demandées et peu connues. Le BUT gestion logistique et transport ou le BUT hygiène sécurité environnement, pour ne citer qu'eux, proposent parfois encore quelques places.

La phase principale de la procédure Parcoursup est terminée mais vous n'avez pas pu avoir une place en BTS ou en BUT ? Entre la phase complémentaire sur Parcoursup et les quelques places qui peuvent être proposées directement par les établissements, vous pouvez, peut-être, encore intégrer ces filières.

Trouver de la place en BTS ou en BUT avec la procédure complémentaire de Parcoursup

Une fois la phase principale de Parcoursup terminée, votre premier réflexe est de vous concentrer sur la phase complémentaire. En effet, la procédure d'admission dans l'enseignement supérieur ne se termine qu'au mois de septembre. De la fin du mois de juin jusqu'en septembre, vous pouvez passer par la procédure complémentaire de Parcoursup, destinée à mettre en relation les candidats sans formation et les établissements préparant aux BTS et BUT où il y a encore des places.

Ces filières étant sélectives, il peut vous être demandé de joindre CV et lettre de motivation lors de la constitution du dossier.

Il est conseillé d'expliquer brièvement les raisons de votre candidature tardive dans votre lettre de motivation et de vous justifier. Mais évitez les excuses du type "J'avais oublié les premiers délais" ou "J'ai été pris nulle part" qui risquent de donner une mauvaise impression. S'il s'agit d'une réorientation, exposez simplement les raisons de votre choix.

Après Parcoursup: ciblez les établissements

Si certaines spécialités de BTS ou de BUT sont prises d'assaut, d'autres ont plus de mal à combler leurs effectifs. Pour ces établissements, une procédure d'inscription complémentaire est souvent ouverte. Informez-vous directement auprès des établissements. Par exemple, il est aussi possible de trouver des places en BTS agricole ou en BTS production ou services par exemple. Le plus simple est de vous rapprocher directement du service scolarité de la formation qui vous intéresse.

À l'inverse du BUT, qui ne se prépare que dans des établissements publics, la formation en BTS est proposée également par des établissements privés.

Jusqu'en octobre, les établissement privés sous contrat avec l’État et les établissements consulaires (rattachés à une chambre régionale de commerce et d’industrie) qui préparent au BTS peuvent vous accueillir sous réserve de places disponibles.

Les établissements privés qui ne sont pas sous-contrat avec l'État vous proposeront toujours des places. Mais attention, l’examen du BTS étant national, vous devez choisir un établissement qui vous y prépare au mieux. Avant de vous inscrire, vérifiez bien le sérieux de la formation, le taux de réussite des années précédentes et le montant des frais de scolarité.

Il sera plus compliqué d'intégrer un établissement public car les places sont y chères, mais vous pouvez toujours contacter le service scolarité. S'il reste une place, l'établissement acceptera peut-être d'examiner votre candidature. Les établissements qui inscrivent encore ne l’affichent pas toujours ouvertement. C’est donc à vous de les contacter pour savoir si des places sont toujours vacantes suite à des désistements ou à l’épuisement de la liste d’attente.  

BTS et BUT, quelles différences ?  

Les instituts universitaires technologiques (IUT) dépendent des universités et proposent plusieurs bachelors universitaires de technologie (BUT). Les BTS et BUT sont des formations courtes qui offrent une bonne expertise technique et permettent une poursuite d’études ou une entrée directe sur le marché du travail.
Pour en savoir plus, lisez notre article : "BTS ou BUT, comment faire un choix ?".
 

Si malgré tout vous n'avez pas pu vous inscrire en BTS ou en BUT, vous pouvez tenter de suivre des cours différemment. Plusieurs possibilités existent : cours par correspondance avec le Cnam (Conservatoire national des arts et métiers), cours du soir via les formations proposées par votre mairie ou conseil régional, formation continue avec l’Afpa, cours en ligne avec les MOOCs… Regardez bien les tarifs des différents organismes avant de vous lancer. Et sachez qu'il vous faudra être très motivé car vous n'aurez personne pour vous inciter à travailler !

Laura El Feky © CIDJ
Article mis à jour le 31-03-2022 / créé le 17-07-2014