Parcoursup : des réticences dans le classement des dossiers de candidature

  • Orientation
  • Parcoursup
  • Etudes supérieures
Parcoursup : comment seront classés les dossiers de candidature ?

Après la fin de la saisie et de la confirmation des voeux sur Parcoursup, la prochaine étape consiste au classement des candidatures des futurs étudiants par les établissements d'enseignement supérieur. C'est sur cette étape que des professeurs d'universités restent réticents. Explications.  

Depuis le 31 mars, la saisie et la validation des dossiers sur Parcoursup sont clôturées et les lycéens ne peuvent plus ni formuler de vœux ni en confirmer. Les vœux validés sur la plateforme vont être transmis aux établissements d’enseignement supérieur concernés. Prochaine étape de la procédure d’admission post bac : le classement des dossiers des candidats d’ici le 18 mai par les établissements pour fournir une réponse aux lycéens dès le 22 mai prochain.

Des réticences sur le classement des dossiers

Le tri des dossiers de candidature des lycéens ne fait pas l’unanimité et certains professeurs d’université ont fait savoir qu’ils ne se plieraient pas à ce classement qu’ils considèrent être une sélection déguisée. Nombreux sont ceux à estimer qu’il n’est pas de leur ressort de trier les candidatures et d’autres dénoncent les manques de moyens alloués pour cette tâche supplémentaire qui va demander beaucoup de temps.

Le syndicat SUD éducation a, sur son site, appelé les enseignants à « boycotter collectivement ces commissions de sélection et de refuser le classement des bachelier.e.s ». A l’inverse, le Snesup (Syndicat national de l’enseignement supérieur) a proposé de contourner le classement en acceptant tous les dossiers de candidature et en mettant éventuellement en place un classement uniquement par ordre alphabétique.

A l'université Lumière à Lyon, le président à exprimé "son attachement au principe fondamental de libre accès à l'enseignement supérieur sans aucune forme de sélection" et a invité les équipes pédagogiques dans un communiqué à "accepter sans condition toutes les candidatures, tous baccalauréats confondus, dans les filières qui ne sont pas sous tension".

De fortes réticences qui font échos aux mouvements étudiants contre la réforme de l’entrée à l’université qui ont conduit aux blocages de plusieurs universités en France depuis plus d'un mois.

La procédure de classement

Pour trier les candidatures les établissements doivent mettre en place ce que l’on appelle des commissions d’examen des vœux qui doivent réaliser un classement des candidatures. Pour cela, les commissions d’examen doivent faire remonter des critères de classement intégrés directement sur Parcoursup via un module d’aide à la décision en ligne.

Chaque établissement peut à l’aide de cet outil déterminer les critères qui seront jugés essentiels pour le classement : note dans une matière spécifique, moyennes de plusieurs matières en classe de terminale, options suivies au lycée, activités extrascolaires, projet de formation motivé, … Chaque élément va rapporter des points au lycéen et l’algorithme de Parcoursup va classer automatiquement les dossiers des candidats.

Marine Ilario © CIDJ - 04/2018