Travailler sans diplôme dans l’environnement

  • Sans diplôme
Travailler sans diplôme dans l’environnement

Les emplois sont nombreux dans le secteur de l’environnement, particulièrement dans la gestion de l’eau, le transport de personnes et la collecte de déchets. Les entreprises recrutent et offrent de bonnes perspectives d’évolution grâce à la formation.

Gestion de l'eau, collecte, tri et recyclage des déchets, le secteur de l'environnement propose un large panels de métiers. Certains d'entre eux peuvent s’exercer sans diplôme. 

Agent de propreté urbaine : un métier accessible sans diplôme
Employé par des collectivités territoriales ou des entreprises privées, l'agent de propreté urbaine nettoie les voies, les trottoirs, les espaces publics, le mobilier urbain et surveille la propreté sur un secteur donné. Il peut également être chargé de la collecte des déchets ménagers, industriels et des encombrants. Rémunéré au moins au smic, il peut travailler en journée, mais également le soir, ou tôt le matin (pour collecter les ordures ménagères ou les encombrants).

Passer par un CAP en apprentissage

Si certains métiers sont accessibles sans diplôme, l'utilisation d'équipements de plus en plus sophistiqués et le renforcement des règles de sécurité exigent de plus en plus de qualification.

Manuèle Lemaire, directrice du Campus Veolia Ile-de-France, vous encourage à “commencer par préparer un CAP du secteur en apprentissage. Chez Veolia, nous privilégions le recrutement via l’apprentissage”.

Le CAP gestion des déchets et propreté urbaine permet par exemple d'obtenir un poste de conducteur de véhicules de collecte de déchets et d'engins de nettoiement mécanisés, ou encore d'agent d'accueil et de contrôle en déchetterie.

Des métiers variés

Les métiers sont très divers dans l'environnement. En voici quelques exemples.

Le canalisateur réalise les réseaux qui permettront d'acheminer l'eau potable d'un château d'eau jusqu'au pied des immeubles ou d'évacuer les eaux usées domestiques (chasse d'eau, eau de vaisselle…) vers une station d'épuration.

L'ouvrier polyvalent qui travaille à la rénovation des châteaux d'eau doit savoir tout faire : maçonnerie, étanchéité, serrurerie, peinture...

L'agent de collecte enlève et collecte les déchets ménagers ou ceux issus de la collecte sélective jusqu'au lieu de traitement.

L'agent de tri trie manuellement les déchets.

Pour découvrir les métiers, visitez les forums et les salons. Certaines entreprises  proposent aussi des visites de sites, des journées d’information… Les associations d’aide à l’emploi, les missions locales, les agences Pôle emploi et les Écoles de la 2e chance peuvent vous informer sur les opérations de recrutement.

Motivation pour apprendre

"Le métier d'ouvrier polyvalent dans la rénovation de châteaux d'eau est un travail manuel qui s'apprend sur les chantiers. La phase d'apprentissage sur le terrain par le chef de chantier est primordialePour ce métier, il faut être sérieux, autonome, responsable et ponctuel", affirme Gérard Leca, président du Syndicat génie civil de l’eau et de l’environnement (GCEE).

Les chantiers peuvent se trouver assez loin du domicile (jusqu'à 300 km). "Vous restez donc dormir sur place la semaine et vous rentrez chez vous le week-end. Pour se loger, les équipes se déplacent souvent en caravane." 

Si vous voulez entrer en apprentissage chez Veolia, il faut passer par deux grandes étapes :
- un test de positionnement, qui n’est pas un test de sélection, mais qui va permettre d’évaluer votre niveau. Il faut au moins savoir écrire une phrase simple, savoir lire et pouvoir réaliser les quatre opérations : addition, soustraction, multiplication, division.
- un entretien de motivation avec les recruteurs des différentes entreprises de Veolia. Cet entretien est très important pour tester votre motivation car les conditions de travail sont difficiles : horaires décalés, parfois le week-end, travail en extérieur par tous les temps…

Commencer par un CDD puis obtenir un CDI

"En général, on commence avec un CDD ou une mission d'intérim d'environ 3 mois (la durée d'un chantier). Cette première expérience permet de découvrir le métier et de s'en faire une image réelle, décrit Gérard Leca. Si le métier vous plaît, vous pouvez être embauché sur un deuxième chantier avec un contrat court et ensuite en CDI."

“Le Campus Veolia accueille chaque année de nombreux jeunes sans diplôme et les forment en alternance, précise Manuèle Lemaire. Il est peu probable que vous soyez embauché dans une entreprise du groupe si vous envoyez directement votre CV sans avoir suivi de formation en alternance. En revanche, Veolia s'engage à proposer un CDI à tous les jeunes qui obtiennent leur CAP.”

Evoluer vers plus de responsabilités

"On peut progresser dans l'entreprise sans avoir fait d'études auparavant. Après quatre ou cinq ans, il est possible de devenir chef d'équipe et de profiter de formation", avance Gérard Leca.

“Si l’apprenti en a les capacités et si Veolia a un poste adapté, il pourra, après son CAP, continuer vers un bac pro au sein du Campus, explique Manuèle Lemaire. Une fois en poste, il est toujours possible de se former dans le cadre de la formation continue. Nous favorisons aussi beaucoup la validation des acquis d’expérience (VAE), qui permet d’obtenir un diplôme sans avoir à revenir en formation.”

Rémunération : le Smic, et parfois plus

Selon Manuèle Lemaire, “les salaires varient selon le secteur d’activité. Ils peuvent être parfois un peu supérieurs au Smic, et certains postes bénéficient de primes de repas ou de primes d’astreintes. Ce sont en général des postes à temps plein, sauf pour certains métiers, par exemple conducteur de car scolaire, souvent à temps partiel.”

"Le salaire, au départ, se situe au niveau du Smic mais on y ajoute les indemnités de grands déplacements qui sont d'environ 1 200 € net par mois" , affirme Gérard Leca. 

Comment postuler dans l'environnement ?

Vous pouvez postuler directement auprès des entreprises ou via leur site Internet. Le bouche-à-oreille fonctionne bien également.

N'hésitez pas aussi à répondre aux demandes de missions en intérim.

Vous pouvez consulter les offres d’apprentissage des entreprise sur leur site Internet, dans les Pôle emploi et les missions locales.

Quelques sites pour travailler dans le secteur :

- www.emploi-environnement.com
- www.reseau-tee.net
- www.envirojob.fr
- www.zegreenweb.com
- www.apecita.com
- www.cler.org

Les entreprises qui recrutent :

- www.veolia.fr
- www.suez-environnement.fr
- www.apave.com
 

Isabelle Fagotat © CIDJ - 01/2018