• actualité

Classement des lycées : faut-il vraiment s’y fier ?

Salle de classe vide/ image d'illustration

Vous êtes-vous déjà demandé ce que valait votre lycée ? Si oui, sachez que le Ministère de l’Education nationale vient de publier son évaluation annuelle des lycées généraux, technologiques et professionnels de France. Mais taux de réussite au bac ou mentions ne font pas tout. Explications.

Le Ministère de l’Education nationale propose un outil qui compare les lycées, publics et privés, de France. Plus de 4 300 établissements secondaires y sont répertoriés.

La "valeur ajoutée" du lycée

Contrairement à un palmarès, l’outil mis en place par le Ministère prend la forme d’un moteur de recherche. Taux de réussite et mentions au bac 2018 sont passés au crible, mais pas seulement. Un autre indicateur est pris en compte : le taux d’accès au bac à partir de la seconde, c’est-à-dire "la capacité de l’établissement à accompagner les élèves jusqu’à l’obtention du diplôme".

Mais les bons résultats ne font pas tout : peut-on vraiment comparer le taux de réussite au bac d’un lycée sélectif qui conserve surtout les bons élèves en classe de 1ère et Terminale, de celui d’un lycée qui privilégie le suivi de tous ses élèves, même ceux qui sont moins bien dotés au départ?

C'est pourquoi, pour chacun des trois indicateurs, le Ministère a décidé d'indiquer "la valeur ajoutée de l’établissement" en mesurant la différence entre les résultats obtenus et les résultats estimés en fonction des caractéristiques scolaires et sociodémographiques des élèves accueillis (niveau scolaire en 3eme, origine sociale des élèves…).

Ainsi aux lycées Charles de Gaulle à Caen ou Cassini à Clermont, 92% des élèves décrochent leur bac, un taux certes supérieur à la moyenne nationale mais qui est inférieur de 5 points aux résultats attendus par rapport à ce type d’établissement. Ce qui leur vaut une "valeur ajoutée" négative (-5 pour chacun). A l’inverse le lycée professionnel LPO Kyoto à Poitiers, affiche le même taux de réussite (92%) mais sa valeur ajoutée est de +2 points car le taux de réussite au bac estimé n'était que de 90%.

S'y sentir bien, un critère important

Vous l'aurez compris, vouloir classer des établissements entre eux a des limites. Sans compter que l’ordre d’importance des critères d’évaluation d’un établissement est subjectif. Selon votre profil vous serez plus ou moins sensible à tel ou tel critère.


D'autre part, l’ambiance dans l’établissement, le projet éducatif élaboré par le lycée, la présence d’associations culturelles ou sportives au sein de celui-ci sont autant de critères qui peuvent avoir leur importance pour s'y sentir bien, or le bien-être scolaire est aussi un facteur de réussite. Lire aussi notre article sur la phobie scolaire et les solutions pour s'en sortir.
 

Laura El Feky © CIDJ
Actu mise à jour le 29/03/2019 / créée le 20-03-2019

Crédit photo : Feliphe Schiarolli/ Unsplash