• actualité

2 346 000 embauches prévues en 2018

  • Nos conseils pour trouver un job ou un emploi
  • Recrutement
  • Marché de l'emploi
un homme travaille avec une machine dans un atelier.

Bonne nouvelle sur le front de l’emploi ! D’après l’enquête annuelle Besoin en main-d’œuvre (BMO) de Pôle emploi, les entreprises prévoient de recruter 2 346 000 personnes en 2018. Ces intentions d’embauche concernent tous les bassins d’emploi français (incluant l’outre-mer) et les différents secteurs d’activité.

Alors qu’entre 2016 et 2017, la hausse était de 8,2 %, les employeurs prévoient de recruter cette année 2 346 000 personnes, soit 370 000 personnes de plus que l’an dernier (+18,7 %). Principal motif de recrutement envisagé : le surcroît d’activité ponctuel qui concerne 48,4% des établissements ayant des intentions d’embauche.

Pour réaliser son enquête, Pôle emploi a transmis un questionnaire à plus d’1,6 million d’employeurs. 436 000 établissements ont répondu. 1 sur 4 envisage de recruter cette année.
Autre point positif : 64 % des prévisions d’embauches sont des emplois non saisonniers, c’est-à-dire durables (CDI ou CDD de plus de 6 mois).

Parmi les métiers les plus recherchés figurent notamment les viticulteurs et arboriculteurs, les agents d’entretien de locaux, les serveurs, mais aussi les professionnels de l’animation socioculturelle, les employés de cuisine, les agriculteurs, les aides à domicile ou encore les aides-soignants…

Les services en tête des prévisions d’embauche

Les entreprises des services aux particuliers prévoient d’embaucher 893 600 personnes, soit 100 400 de plus (+ 12,7 %) que l’an dernier. Avec 38,1 % des intentions d’embauches, ce secteur représente le premier pourvoyeur d'offres. Il est suivi par le secteur des services aux entreprises qui représente pour sa part 24,7 % des prévisions d’embauches et voit ses projets de recrutement progresser de 22,5 % par rapport à l’an dernier. La hausse est notamment portée par le dynamisme du secteur du transport et de l'entreposage (+32,4% par rapport à 2017) et celui des services scientifiques, techniques, administratifs et de soutien (+20,6%).

Les plus fortes hausses dans la construction et l’industrie

Ce sont les entreprises du secteur de la construction qui enregistrent la plus forte progression des projets de recrutement (+ 37 % par rapport à 2017). Elles tablent sur l’embauche de 100 400 personnes en 2018. Autre secteur en progression, l’industrie qui voit ses intentions d’embauche progresser de 27, 45 %, portée notamment par le dynamisme des entreprises de fabrication de matériel de transport (+ 49,7%) et des industries de la métallurgie et des produits métalliques (+ 46,1%).
Le secteur du commerce voit pour sa part ses projets de recrutement progresser de 22 % et l’agriculture de 13,4 %.

Isabelle Fagotat © CIDJ
Actu créée le 17-05-2018 / mise à jour le 17/05/2018

Crédit photo : Sherman Yang