Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Téléphone portable : faites valoir vos droits en cas de panne

Téléphone portable : faites valoir vos droits en cas de panne
© Aaron Amat / Fotolia

Pendant la période de garantie, vous pouvez exiger de votre opérateur la réparation ou le remplacement de votre téléphone selon les conditions prévues à votre contrat. Passé la période de garantie, votre opérateur n’a plus aucune obligation…

Lors de l’achat d’un téléphone, pensez à vérifier la durée de la garantie contractuelle dont bénéficie votre appareil. Elle dure en général un an, mais attention, la batterie et les autres accessoires comme la carte mémoire fournie sont souvent garantis beaucoup moins longtemps ! Gardez précieusement votre facture d’achat qui vaut généralement bon de garantie.

Votre portable est encore sous garantie

Les engagements pris en matière de mise en jeu de la garantie contractuelle peuvent varier selon les opérateurs. Pendant la période de garantie, certains échangent l’appareil sous 48 heures sur simple appel de votre part au service clients, d’autres vous prêtent un téléphone le temps que le vôtre soit réparé…

Pour connaître vos droits en matière de service après-vente, contactez le service clients de votre opérateur.

Attention aux cas où la garantie ne joue pas !

Votre opérateur peut refuser de faire jouer la garantie s’il établit que la panne provient d’un accident (s’il présente des traces de choc, par exemple) ou s’il constate que vous avez tenté de réparer votre appareil par vous-même.

Bon à savoir. Si vous estimez être accusé à tort d’avoir malmené votre téléphone, n’hésitez pas à faire une réclamation.

Votre portable n’est plus sous garantie

Une fois la période de garantie révolue, les opérateurs ne sont plus tenus à aucune obligation. Toutefois, certains proposent un service payant de réparation. Demandez toujours un devis : si la réparation s’avère très coûteuse, vous avez parfois intérêt à négocier avec votre opérateur l’achat d’un nouveau téléphone à un prix préférentiel.

 

Problème de carte SIM ?
Si le problème provient de votre carte SIM, peu importe que votre téléphone soit sous garantie ou non : votre opérateur a l’obligation de tout mettre en œuvre techniquement pour que votre ligne soit opérationnelle. Si nécessaire, il doit donc changer votre carte SIM gratuitement, sauf s’il peut prouver que vous l’avez endommagée en la manipulant vous-même.

En savoir plus

Yaël Hassid - Avocate au barreau de Paris et Anne-Marie Le Gall

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.