Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4.6 (5 votes)

Travailler sans diplôme dans la logistique

Travailler sans diplôme dans la logistique
© AFT - C.Boutet

Agent logistique, préparateur ou préparatrice de commandes, assistant(e) inventaire… Il existe de nombreux métiers accessibles sans diplôme dans le secteur de la logistique. L’interim est un bon moyen de se faire recruter par un employeur. Et d’octobre à décembre, les entreprises font appel à de nombreux intérimaires pour préparer les commandes des fêtes de fin d’année, alors foncez !

C’est un secteur auquel on ne pense pas forcément. Pourtant il offre de réelles perspectives d’emploi même aux personnes non diplômées. Dans le domaine de la logistique, on peut trouver sa place sans aucune qualification et progresser en passant des titres professionnels qui facilitent l’évolution.

Préparateur de commandes : un métier accessible sans diplôme
Il prépare les produits destinés à un client donné. Pour cela, il s’appuie sur un bon de commande où sont mentionnées toutes les marchandises qu’il doit récupérer dans le lieu de stockage (entrepôt, magasin, quai, chambre froide…). Une fois les produits rassemblés, il les emballe en respectant le cahier des charges du client, les conditionne dans un carton, colis, sur une palette…, les transmet au service livraison ou les expédie. Le préparateur de commandes doit être rapide, rigoureux, organisé et précis. Il est généralement rémunéré au smic ou légèrement plus et travaille 35 à 39 heures par semaine.

De nombreux autres emplois accessibles sans diplôme

« Un quart des personnes que nous avons recrutées depuis le 1er janvier 2014 ne sont pas diplômées. Elles ont été embauchées à des postes d’agents logistiques ou de préparateurs de commandes », résume Hélène Anselme, la directrice des ressources humaines de Duhamel Logistique qui compte 116 salariés.
« Il existe de nombreux emplois accessibles sans diplôme dans la logistique comme les professions d’opérateur logistique dans le domaine de l’emballage, du conditionnement ou du reconditionnement, d’agent de quai, d’assistant d’inventaires, de contrôleur flasheur, de préparateur de véhicules, d’ouvrier déménageur… », liste Lydia Rio, déléguée régionale de l’AFT, l’organisme de développement de la formation professionnelle du transport et de la logistique pour l’Aquitaine.

Également accessible sans diplôme, le métier de cariste exige pour sa part l’obtention du Certificat d'aptitude à la conduite en sécurité (Caces) nécessaire à l’utilisation d’engins de manutention. Il peut être financé par l’intermédiaire d’une mission locale, de Pôle emploi ou d’un Conseil régional.

Intégrer le secteur grâce à l’interim

« Dans le secteur, l’interim est l'une des principales voies d’entrée. À certaines périodes de l’année, les entreprises de logistique recrutent beaucoup d’intérimaires. C’est la cas par exemple entre octobre et décembre où il faut préparer les commandes pour les fêtes de fin d’années », indique Lydia Rio.
« 90 % des personnes que nous avons recrutées ont d’abord effectué une mission d’interim dans l’entreprise. C’est un bon moyen de voir leur motivation, leurs compétences et leur comportement au sein de l’équipe. Nous nous intéressons beaucoup au savoir-être. Nous apprécions les personnes qui arrivent à l’heure, disent bonjour, sourient, dégagent de la bonne humeur, sont disponibles, attentionnées », souligne Hélène Anselme.

Viser un titre professionnel

Pour répondre aux exigences de leurs clients, les agences d’intérim peuvent financer des formations permettant d’obtenir des titres professionnels de niveau CAP ou BEP (niveau V) de cariste d’entrepôt, préparateur de commande, magasinier gestionnaire de stock, ouvrier déménageur… Comme pour le Caces, ces formations peuvent être financées par l’intermédiaire d’une mission locale, de Pôle emploi ou d’un Conseil régional.
« Ces formations durent 3 à 4 mois dont 3 semaines à 1 mois de stage en entreprise.  Elles permettent de trouver plus facilement un emploi mais aussi d’évoluer et d’être mieux rémunéré. Dans la convention collective du transport et de la logistique, un salarié qui possède un titre professionnel gagne deux ans d’ancienneté par rapport à un autre qui n’en a pas », souligne Lydia Rio.
« Les salariés qui ont été recrutés comme agents logistiques ou préparateurs de commande peuvent évoluer vers des postes d’encadrement de proximité. Ils peuvent devenir chef d’expédition, chef de réception, chef de quai, chef d’équipe… Pour progresser, il ne faut pas hésiter à montrer sa motivation. Nous avons embauché une personne à un poste d’agent logistique il y a 3 ans. Elle a été force de proposition, est allée au-delà de ce qu'on lui demandait... Elle vient d’être nommée chef d’une petite équipe, est actuellement formée au management et gagne 11,27 euros de l’heure », explique Hélène Anselme.

Postuler

Pour travailler dans le secteur, vous pouvez consulter les offres sur les sites spécialisés ou prendre contact avec les agences d'intérim.

Sites proposant des offres d'emploi: 

www.jobtransport.com
www.supply-chain.fr

Sites d'agences d'intérim :

www.adecco.fr
www.fedsupply.fr
www.evs.fr
www.manpower.fr
www.randstad.fr
www.ras-interim.fr

Isabelle Fagotat, Émilie Grégoire et Valérie François

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
Puis-je monter mon entreprise sans diplôme ?

Oui, des associations comme l’Adie peuvent vous aider à financer votre projet grâce au microcrédit. D'ailleurs, 23% des micro-entrepreneurs de l’Adie n’ont aucun diplôme !

Conseils pour trouver un emploi
Que mettre en avant face à un employeur quand on est sans diplôme ?

Les recruteurs cherchent avant tout à déceler les qualités qui leur semblent importantes pour le poste. Par exemple, dans les postes en contact avec la clientèle, ils recherchent des personnes qui aiment le contact, qui ont le sens commercial, qui savent travailler en équipe. Mettez vos qualités humaines en avant !

Conseils pour trouver un emploi
Quels sont les secteurs qui recrutent sans diplôme ?

Les secteurs de la restauration, des services à la personne, de l’environnement, du nettoyage, du transport et de la grande distribution cherchent régulièrement des salariés non qualifiés.

Conseils pour trouver un emploi
Sans diplôme, comment se faire aider pour s’orienter professionnellement ?

Si vous avez moins de 25 ans, les missions locales, présentes partout en France, sont là pour vous accompagner pas à pas dans votre recherche d'emploi.

Conseils pour trouver un emploi
Si je n'ai pas de diplôme, puis-je progresser dans mon métier ?

Si vous êtes prêt(e) à vous former, oui ! La plupart des entreprises, en particulier les grands groupes, offrent de nombreuses formations à leurs salariés. Vous pouvez donc, à condition de vous former en interne, évoluer vers un poste de responsable, même si vous avez commencé sans diplôme !

Conseils pour trouver un emploi